AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



L'intrigue #2 est lancée !
Les inscriptions sont maintenant ouvertes à tous ! Venez en grand nombre !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



La boutique est finalement ouverte ! Venez dépenser vos dollars
juste ici I love you



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Oh, do you know what you got into ? | Martie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I m a bitch
DOLLARS : 192
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans.
NOM DE CODE : Disaster.
RACE : Mutante.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 15:41
Martie Cameron Thomas
FT. Kaya Scodelario



SURNOM/S : aucun DATE DE NAISSANCE : 28 juillet ÂGE ACTUEL : 26 ans RÉSIDENCE : New York LIEU DE NAISSANCE : Londres NOM DE CODE : Disaster PROFESSION : journaliste et danseuse à mes heures perdues SITUATION CIVILE : célibataire RECENSÉ ? : non PSYCHOLOGIE DU PERSONNAGE : courageuse • téméraire • grande gamine • toujours le mot pour rire • peux me montrer amicale • impulsive • têtue • solitaire • fragile • manipulatrice

PSEUDO/PRÉNOM : alex. ÂGE : 23 ans PAYS/RÉGION : Neverland FRÉQUENCE : 4j/7 CONNAISSANCE DU FORUM : c'est un secret    TYPE DE PERSONNAGE : inventé AUTORISEZ-NOUS A FAIRE DE VOTRE PERSONNAGE UN SCÉNARIO SI VOUS VENEZ A PARTIR ? : uniquement pour les inventés. non



POUVOIR/S & CAPACITÉ/S
J'ai découvert mon pouvoir alors que je n'étais qu'une simple adolescente. À l'origine, je touche une personne, je lui donne un ordre, et elle l'exécute automatiquement. Et oui, j'arrive à contrôler les gens que je touche. Ils agissent jusqu'à ce qu'ils aient réussi l'action demandée. Au fils du temps, j'ai découvert bien plus. J'avais un contrôle physiologique sur les personnes. Je peux contrôler ces constantes de mon propre corps, mais aussi celle de ceux que je touchais pour les contrôler. Ainsi, je contrôle leur rythme cardiaque, leur fréquence respiratoire, ou encore, leur température corporelle. Ce pouvoir, je l'ai très peu connu et, il faut dire, j'ai un peu de mal à contrôler ce que l'on pourrait appeler un don. Je ne fais que me concentrer sur ce que j'appellerai la première phase de mon pouvoir ce qui fait que j'utilise très peu, voir jamais, le contrôle physiologique. Et, même cette première phase reste compliquée. J'ai beau avoir une volonté de fer, il se peut que certaines personnes m'échappent. Je ne suis pas parfaite, mon pouvoir n'est pas parfait. De plus, quand j'échoue, j'ai un moment de récupération qui me met à la merci de mon adversaire.
Je sais aussi me battre. À la fin de mon adolescence, j'ai voulu apprendre à me défendre. J'ai donc pris des cours d'auto-défense et de karaté.



HISTOIRE
Mon histoire, pour la comprendre, il faut remonter bien avant ma naissance, quand ma mère se fit virer de chez elle pour avoir couché avec un garçon un soir. Non, elle n'était pas tombée enceinte, mais mes grands-parents étaient du genre extrêmement croyants. Alors, lorsqu'elle fut chassée de chez elle, il fallait bien qu'elle gagne sa vie, et quand on n'a pas de diplôme, le plus difficile, c'est de se faire une place dans la société. Et elle trouva vite la solution à son problème. Elle commença sa vie en tant que gogo danseuse. Mais ça ne lui suffisait pas, elle ne gagnait pas assez pour mener une belle vie, alors elle commença la prostitution. Je n'ai jamais su qui était mon père, et je ne pouvais pas compter sur mon imbécile de mère pour me le dire. L'alcool et la drogue étaient devenus, au fil du temps, son domaine de prédilection. Tout ce que je sais de ces rêves, c'est qu'elle voulait être avocate. Elle était loin d'y arriver.

Mon enfance ne fut pas la plus tendre de toute. Ma mère s'occupait à peine de moi. Je crois que, par les prénoms qu'elle m'a donné, elle avait envie d'un garçon. Je crois, même, qu'elle aurait voulu d'un charmant garçon, beau, intelligent, à qui tout réussirai et sur qui elle pourrait se reposer quand elle serait plus âgée. Mais rien de tout cela ne s'est produit. En ce qui me concerne, j'étais un peu devenue la fille de tout l'immeuble délabré où vivait ma mère. D'ailleurs, la seule que je pourrais considérer comme telle était notre voisine. C'était un jour où j'étais dans le couloir, attendant que ma mère ait fini avec l'un de ceux qu'elle nommait client, qu'elle m'ouvrit la porte de chez elle. Dans mes souvenirs, c'était une femme assez âgée, mais elle se montrait extrêmement gentille avec moi. Elle ne me voulait aucun mal, et protestait contre les agissements de ma mère. Sa manière de l'insulter me faisait rire. Je n'avais aucun lien avec ma génitrice. Je n'avais aucune envie d'être dans sa famille.

Ma mère ne m'envoya pas à l'école. Manque d'argent et de temps. Elle ne pouvait pas me payer mon cartable ni même mon uniforme. Celle qui me paya tout ça et qui m'envoya étudier, c'est notre voisine. Il était vrai que je passais beaucoup plus de temps avec elle qu'avec celle que je devais appeler « maman ». D'ailleurs, cette dernière semblait aimer mes absences, car elle recevait de plus en plus de « clients ». Plus le temps passait, plus elle me répugnait. Et la voisine l'avait très bien compris. C'est comme ça que je commençais à vivre avec elle. Mais toute bonne chose à une fin. Alors que je rentrais des cours, je la vis étendu sur le sol. Je m'étais jetée sur son téléphone et composais le numéro des secours. Mais il n'y avait plus rien à faire. Elle était morte. Ma vie s'éteignit à cet instant précis. Je n'avais alors que onze ans. J'avais vécu pratiquement cinq ans chez elle. Et elle était morte. La seule que je pouvais considérer comme une mère était partie à jamais. J'en aurais voulu au monde entier, j'aurais voulu hurler. Mais rien n'y fait. Rien n'aurait changé le cours des choses. C'était comme ça, et pas autrement.

Je retournais alors chez ma mère, pour son plus grand malheur. Comprenant vite que je devrais arrêter l'école par manque de moyens, je voulais absolument trouver de l'argent et je l'avais fait comprendre à ma mère. C'est alors qu'elle me parla de sa boîte de nuit qui se fichait pas mal des normes. C'est ainsi que je commençais comme ma mère avait commencé. Je n'étais pas fière de moi, mais il fallait dire que je n'avais pas trop le choix. Je ne pouvais pas compter sur ma mère pour payer mes cahiers ou même mes stylos, et il faut dire que j'aimais l'école. Mais tout ne se passa pas comme prévu. Un jour, alors que j'avais seize ans, la police entra dans l'établissement et ce fut la panique générale. Pour la première fois, je comptais sur ma mère pour m'aider, mais elle n'en fit rien. Elle était déjà partie, me laissant seule dans les coulisses. C'est à ce moment qu'un policier m'attrapa le bras tout en me demandant l'âge que j'avais. Tout en essayant de le repousser, je lui ordonnais de me lâcher et de me laisser partir. Ce qu'il fit, à ma plus grande surprise. Ce fut la première manifestation de mon pouvoir.

Ma mère avait disparu ce soir-là de ma vie. Lorsque je rentrais à l'appartement, elle n'était plus là, ses affaires avaient disparu. Elle m'avait abandonné à mon propre sort. Je ne savais plus quoi faire, la seule chose qui me venait à l'esprit était de braquer une banque. Cependant, je ne pouvais pas courir le risque de finir en prison. Je voulais rester libre. Alors je voulais vérifier si ce qu'il s'était passé avec le policier était une simple coïncidence. Alors je sortis dans la rue, fis semblant de trébucher et me rattrapais à un mec qui passait par là. C'est alors que je lui ordonnais de braquer une banque et de déposer l'argent dans la poubelle en face de mon appartement et de courir jusqu'à chez lui une fois sa mission accomplie. Alors que je fis semblant de m'excuser, je rentrais chez moi, et attendais tout en regardant par la fenêtre, un sac-poubelle à la main. Et je vis l'homme en question arrivé et faire ce que je lui avais demandé. Je descendis précipitamment et déposais mon sac-poubelle avant de récupérer la valise qu'il venait d'y déposer. Je ne sais plus combien il avait volé exactement, mais ça suffirait pour continuer mes cours et partir de Londres.

Pendant dix-neuf ans, j'avais passé ma vie à dépendre que de moi-même, à ne compter que sur moi-même. C'était ce que me répétait la grand-mère qui s'était occupée de moi. Je ne devais avoir confiance qu'en moi-même. Et il faut dire que j'avais toujours été seule. Je n'avais pas d'amis. Je n'avais aucune attache. La seule qui aurait pu me retenir de partir, c'était bien ma regretté voisine. Mais elle n'était plus là à présent.

À vingt et un ans, je partis pour New York City. C'était une ville où j'avais toujours voulu vivre. Et j'avais gardé l'argent pour mon départ, mais aussi pour m'installer dans un appartement de meilleure qualité. Je n'avais plus envie de vivre dans les bas quartiers. S'en était fini des immeubles délabrés. Lorsque j'arrivais aux États-Unis, je m'installais dans un appartement assez luxueux. Je ne me refusais plus rien. Je décrochais même un job dans un journal, et, avec l'aide de mes pouvoirs, j'obtiens une très belle augmentation. Mais je n'avais pas délaissé le monde de la nuit pour autant. C'était un monde dont je n'arrivais plus à me passer. J'avais été élevée dans ce monde et j'avais du mal à m'en débarrasser. Alors, à la nuit tombée, je partais en boîte, danser comme on m'avait appris à le faire.

Encore aujourd'hui, il m'arrive de me servir des gens pour avoir de l'argent. Rien n'est assez bien pour une fille venant des bas quartiers comme moi. Mais, ce que je ne dirais jamais, c'est qu'un grand malaise s'est installé en moi depuis que je suis enfant. Je ne dirais jamais que j'ai besoin d'aide, que je veux des amis, qu'on me sorte de là. Et aujourd'hui, maintenant que le monde à changé, maintenant que je sais à quel point il est pourri, je n'ose pas m'ouvrir aux autres. J'ai trop peur de m'adresser à la mauvaise personne. J'ai l'impression que l'on pourrait me supprimer mes pouvoirs du jour au lendemain si jamais je me faisais un cercle d'amis. C'était encore quelque chose que je me refusais. J'étais née pour vivre seule.

Néanmoins, les temps changeaient, et je n'avais pas d'autres choix que de m'y habituer. Les humains avaient décidé de passer à l'offensive, créer des fiches sur chaque personnes possédant des dons surpassant l'imagination de certains. Est-ce que cette loi me force à abandonner mes pouvoirs ? Jamais de la vie. Je ne pouvais me résoudre à les abandonner. J'étais devenue trop dépendante de ce don pour le laisser de côté. Mais il fallait que je sois prudente, que je juge chaque situations. D'un certain point de vu, cette loi me faisait penser à un régime autoritaire, digne d'une dictature. Et, je le savais, dans ce monde, j'allais devoir me trouver une place. Mais laquelle ? Moi qui avait toujours cru que j'étais née pour être seule, que devais-je choisir aujourd'hui ? Je ne savais plus. Ce monde, je n'aurais peut être du jamais en faire parti.



Thanks for the memories.
Been looking forward to the future. But my eyesight is going bad. And this crystal ball. It's always cloudy except for. When you look into the past. One night stand. One night stand off. One night and one more time, thanks for the memories.



Revenir en haut Aller en bas


L U C I F E R ✝ HELL'S PRINCE
administratrice
avatar
Souriez, vous êtes filmés !
COULEUR RP : #a9d0f5
DOLLARS : 5983
JUKEBOX : Snap out of it - {Arctic Monkeys}
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
NOM DE CODE : Lucifer
PROFESSION : Chomeur croyant - exorciste
RACE : Démon - Truc occulte chelou
HUMEUR : Paumé, pour ne pas changer
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 16:21

OH, UN INCONNU DÉBARQUE

IT'S NO USE GOING BACK TO YESTERDAY, BECAUSE I WAS A DIFFERENT PERSON THEN



Hannnn Kaya, t'es belles
Re-bienvenue parmi nous petit arbrisseau, tu as bien poussé, tu es devenue une belle nymphe
Bon courage avec cette nouvelle fiche o/


Bienvenue à toi en cette demeure qu'est LANGUAGE. Ça y est, tu as craqué, tu es enfin inscrit sur le forum de tes rêves, avec le personnage de tes rêves. Tu as sûrement lu le règlement, qui t'a indiqué de poster par ici. Oui, mais ici, ce n'est pas une partie à prendre la légère, non : c'est même la plus importante. C'est celle qui nous permettra de nous convaincre que ce personnage te colle à la peau et que tu te l'appropries correctement. Tu dois donc remplir une certaine fiche pour présenter ton personnage ; mais afin de ne pas faire traîner le tout, il y a certaines règles à respecter ! Tu as un délai de 7 jours, soit une semaine, pour remplir complètement ta fiche. Dépassé ces 7 jours, tu seras considéré comme membre en danger, et nous viendrons prendre de tes nouvelles. Si dans la semaine qui suit, nous n'avons aucune réponse de ta part, tu risques fortement la suppression.

Sache aussi qu'une fiche semble ennuyante à remplir, mais tâche de trouver une façon amusante de raconter ton histoire ! Cela sera plus captivant pour toi, mais aussi pour nous-mêmes lorsqu'il nous faudra la lire. Penses aussi que cette fiche, tu vas la mettre à la vue de tout le monde, alors : soigne ton écriture et relis-toi avant de déclarer avoir terminé ! C'est toujours plus agréable de lire une fiche qui ne contient pas une faute à chaque phrase voir mot. N'oublie pas aussi d'aller réserver ton avatar pour qu'on ne puisse pas te le piquer pendant cette semaine ; nous ne tolérons pas la compétition.

En tout cas, malgré tout ceci, nous te souhaitons une très bonne rédaction, et nous avons hâte de lire ce que tu vas nous préparer. Les boîtes de messages privés du staff te restent ouvertes si tu as le moindre doute, questionnement, et que savons-nous encore.





La terre entière a été dévastée par les œuvres apprises d'Azazel : impute à celui-ci tous les péchés — I Hénoch X, 8
Revenir en haut Aller en bas


Captain America ✽ I hurt myself to see if i still feel
avatar
COULEUR RP : #00cc00
DOLLARS : 875
JUKEBOX : Boulevard of broken dreams - Green Day.
ÂGE DU PERSONNAGE : La trentaine apparant mais 98 ans en réalité.
NOM DE CODE : Captain America
PROFESSION : Ancien membre du SHIELD, Leader des Secret Avengers.
RACE : Simple humain modifié par le serum du projet "Super Soldat".
HUMEUR : Sceptique.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 18:50
Kayaaa super choix
Bienvenue parmi nous ma belle


boulevard of broken dreams
Revenir en haut Aller en bas


secouriste en maillot sexy.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #ff3366
DOLLARS : 470
JUKEBOX : get free - major lazer ft. amber
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans
NOM DE CODE : wondergirl
PROFESSION : secouriste de coney island
RACE : en possession du gène x
HUMEUR : souriante
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 20:07
Rebienvenue par ici ma belle. I love you
Bon courage pour cette fiche, tu sais où nous trouver si besoin !



And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I m a bitch
DOLLARS : 192
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans.
NOM DE CODE : Disaster.
RACE : Mutante.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 20:11
Azazel > Tu as vu. Pas mal l'arbuste hein. Merci !

Steve > Merci Captain !

Summer > Je sais où te trouver si je dois t'harceler surtout. (D'ailleurs, dans quelques secondes ) Merci.


Thanks for the memories.
Been looking forward to the future. But my eyesight is going bad. And this crystal ball. It's always cloudy except for. When you look into the past. One night stand. One night stand off. One night and one more time, thanks for the memories.



Revenir en haut Aller en bas


I'm a rebel
administratrice
avatar
COULEUR RP : #9966ff
DOLLARS : 1817
JUKEBOX : Battle Cry - Imagine Dragons
ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-quatre ans
NOM DE CODE : Orfan
PROFESSION : Sans travail, homeless & nouvellement orpheline. Sous la protection des Secret Avengers en attendant de mieux.
RACE : Humaine rebelle
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 22:47
Re-bienvenue à toi!
Bonne chance dans la suite de ta rédaction
Revenir en haut Aller en bas


I'm a Bitch, I know.
avatar
DOLLARS : 435
JUKEBOX : Tainted Love - I put a spell on you
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
NOM DE CODE : Velours
PROFESSION : Star au Cabaret Burlesque
RACE : Mutante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Lun 10 Juil - 22:53
Coucou

Bienvenue ma chère !!!



   
I Put A Spell On You

You better stop the things you do - I ain't lyin' - No, I ain't lyin' - I put a spell on you - 'Cause you're mine
Revenir en haut Aller en bas


Monster Cookies ☆ — ☽ Death follows HER ☾
MEMBRE DU MOIS
avatar
COULEUR RP : #992727
DOLLARS : 492
JUKEBOX : In This Moment — Big Bad Wolf
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans, le 21 Juin.
NOM DE CODE : Nightmare.
PROFESSION : Journaliste — Fouineuse.
RACE : Mutante & Proud.
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-rpg.forumactif.org
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Ven 14 Juil - 14:41
Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche !


With everything I pretend not to feel. — broken pieces
Trying your best to escape ! I hope you find what you're looking for. Let a moment take place, without running away.I hope you silence the noise ! × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I m a bitch
DOLLARS : 192
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans.
NOM DE CODE : Disaster.
RACE : Mutante.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Sam 15 Juil - 1:00
Merci à vous trois !


Thanks for the memories.
Been looking forward to the future. But my eyesight is going bad. And this crystal ball. It's always cloudy except for. When you look into the past. One night stand. One night stand off. One night and one more time, thanks for the memories.



Revenir en haut Aller en bas


I'm a rebel
administratrice
avatar
COULEUR RP : #9966ff
DOLLARS : 1817
JUKEBOX : Battle Cry - Imagine Dragons
ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-quatre ans
NOM DE CODE : Orfan
PROFESSION : Sans travail, homeless & nouvellement orpheline. Sous la protection des Secret Avengers en attendant de mieux.
RACE : Humaine rebelle
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   Sam 15 Juil - 2:34

BIENVENUE PAR MINOUS !

IT'S NO USE GOING BACK TO YESTERDAY, BECAUSE I WAS A DIFFERENT PERSON THEN



Martie !  
D'abord, j'adore ton prénom et ton avatar ! Ensuite, j'ai particulièrement aimé le contraste entre sa vie qui a échappé à son contrôle et sa mutation qui lui donne ce fameux contrôle. Je trouve sa dépendance envers son pouvoir hyper intéressante. Aussi, je n'ai rien à redire sur le pouvoir. Même s'il est puissant, tu as mis suffisamment de limites pour me convenir. Fait seulement attention de bien les respecter en jeu I love you
Du coup, je te valide avec plaisir, ma chère ! En espérant se croiser en rp  


Mon Dieu, ça y est ! Ta fiche a particulièrement plu aux membres du staff, et tu as enfin passé le cap après cette longue et dure semaine d'écriture. Maintenant que tu es tout prêt et que tu as l'accord du staff pour jouer ce personnage, penses alors à aller recenser ton avatar, que tu as normalement réservé lorsque tu t'es inscris, puis à aller recenser tes pouvoirs si tu en possèdes. Aussi, si ton compte est doublon, merci de venir le recenser par ici.

Passées ces étapes, tu peux dorénavant aller poster ta fiche de liens ainsi que ta fiche de rps. Tu peux également aller faire des demandes diverses pour ton personnage, telles qu'une demande de rang ou encore une demande de logement, si tu en as envie. Tu peux également aller faire un scénario si tu recherches un personnage en particulier pour le tiens. Penses également à aller lire la deuxième intrigue qui sera à prendre en compte dans tes rps - cette dernière est sous inscription uniquement. Si tu veux par ailleurs participer au déroulant de cette deuxième intrigue, n'hésites pas à aller t'inscrire par ici !

Je te souhaite en tout cas un bon jeu sur LANGUAGE.
Et : amuses-toi bien !

Marvelement,
Stan Lee.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oh, do you know what you got into ? | Martie   
Revenir en haut Aller en bas


 
Oh, do you know what you got into ? | Martie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveautés Pegasus
» JOYEUX ANNIVERSAIRE MARTINE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! :: Bureaux du SHIELD :: Dossiers du SHIELD :: Dossiers vérifiés-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: