AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 We are made of the same strength [Maxence & Becca]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

B E C C A ♦ I'm a rebel

En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: We are made of the same strength [Maxence & Becca]   Lun 12 Juin - 1:18


We are made of the same strength

FT. Maxence Song




Debout devant la vitrine de photos de l’entrée, je me laisse envahir par d’innombrables souvenirs de mon enfance. De ce lieu, si cher à mon cœur encore aujourd’hui. C’est ici que j’ai passé nombre d’heures à m’entraîner afin de devenir la meilleure de ma discipline. Ou du moins, la meilleure du club. La gymnastique est un sport que j’ai toujours particulièrement apprécié. Je me rappelle que c’est ma mère qui m’y a inscrite alors que je n’étais haute que de trois pommes. Elle ne pouvait pas anticiper ma réaction face à de tels efforts physique et encore moins la passion qui naîtrait en moi et qui me pousserait à revenir au club année après année. Jusqu’à ce que j’atteigne l’adolescence et que mon intérêt se porte vers d’autres sports. J’ai gardé contact avec le club durant deux ans, afin d’assister mon entraîneuse de l’époque. Par la suite, j’ai définitivement tourné à page. Malgré cela, je ne peux que ressentir une profonde nostalgie à venir ici après tout ce temps. Je suis d’ailleurs sur quelques photos. Me revoir jeune entourée de mes amies et constater que ma détermination transparaissait dans mon regard même à cette époque lointaine, ça me fait chaud au cœur. Je recule d’un pas, termine de poser mon œil sur la ranger de trophée derrière la vitre et je commence ma progression dans cet endroit si familier. Je ne suis pas ici par hasard. J’ai reçu une invitation. Je ne sais pas pourquoi les entraîneurs ont pensés à moi, leur ancienne championne, mais voilà qu’ils m’ont offert d’être parmi un petit jury afin d’évaluer leurs recrues et membres régulières les plus prometteuses. Tout cela permettra de classer les filles pour les grandes compétitions à venir et de déterminer les deux qui représenteront le club à l’extérieur de la ville. C’est un moment important de l’année et j’imagine que c’est pour cela qu’est venu l’idée aux coachs de faire appel à d’anciennes gymnastes ayant vécut le stress des compétitions. Nous agirons probablement plus comme conseillères que comme juges, à mon avis. Je me retrouve dans le grand gymnase sans avoir à porter attention à ma route. J’observe avec un sourire l’équipement, humant l’odeur des lieux qui m’amènent une nouvelle salve de souvenirs. Je commence à me balader, m’approchant de la table de saut que je caresse des doigts. Je passe sur les tapis après m’être débarrassé de mes chaussures. Sans réfléchir, je commence à m’étirer avec précaution. Cela fait longtemps que je n’ai pas fait ces mouvements, je dois agir avec prudence. Je suis également plus grande et lourde que l’époque, forcément. Je doute ainsi d’y arriver. Heureuse qu’il n’y ait encore personne dans le gymnase, je commence par exécuter une pirouette simple pour évaluer ma flexibilité et ma nouvelle taille à gérer. Mon corps se souvient des mouvements, mais j’éprouve évidemment des difficultés dans l’exécution. Je dois me reprendre à trois fois pour réussir le mouvement comme il se doit. Je continue ainsi, me gardant de tenter le cheval au loin. Si je me risque à le faire, je vais assurément me casser quelque chose. Je m’arrête après de nombreuses minutes et je me laisse tomber sur les fesses, haletante. Je ne me souvenais plus de l’effort considérable à déployer. Je passe le revers de ma main sur mon front pour essuyer la sueur qui commence à perler. Je me saisis de mes chaussures et continue mon exploration des lieux en les gardant dans mes mains plutôt qu’en les remettant. Je m’approche lentement mais surement de l’escalier menant aux bureaux des entraîneurs. Juste en dessous, se trouve les vestiaires. Et tout près de la porte, je remarque justement une présence. La jeune femme m’est étrangement familière et cela me pousse à m’approcher. Un sourire amical se dessine sur mon visage. Je lutte pour tenter de retrouver son nom. Je suis presque certaine que je l’ai déjà coaché à l’époque. Pas très longtemps, mais suffisamment pour que je sois impressionnée par son talent. De son côté, me reconnaît-elle ? Cela fait quand même de nombreuses années et même si elle a vieillit, je reconnais dans ces traits la jeune fille de l’époque. « Salut, tu vas bien ? » Je lui demande en m’arrêtant devant elle. « Tu es l’une des participantes de la compétition d’aujourd’hui ? » Je continue à lui demander, vraiment curieuse par sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
 
We are made of the same strength [Maxence & Becca]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Asia (Brussels Expo 14-15/03/09)
» Made In Asia 2
» Tournoi de la Made In Asia
» Made In Asia
» Savage Brushless Home Made

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! ::  :: Brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: