AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



L'intrigue #2 est lancée !
Les inscriptions sont maintenant ouvertes à tous ! Venez en grand nombre !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



La boutique est finalement ouverte ! Venez dépenser vos dollars
juste ici I love you



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Breathe in. Breathe out. [Evelyn & Mira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scalpel, please !
administratrice
avatar
COULEUR RP : #ff6600
DOLLARS : 564
JUKEBOX : Bloody Shirt - To Kill A King (Bastille Remix)
ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-neuf ans
NOM DE CODE : Doc
PROFESSION : Chirurgienne générale
RACE : Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Breathe in. Breathe out. [Evelyn & Mira]   Sam 10 Juin - 2:58

Breathe in. Breathe out.

FT. Evelyn H. Melton




Je suis bien loin de chez moi. Mon lit me fait d’ailleurs grandement envie. Pourtant, je ne presse pas le pas. Je ne viens pas souvent dans ce coin de la ville alors je me laisse distraire par les moindres petites différences ou curiosités qui réussissent à capter mon attention. Le soleil commence à peine sa descente dans le ciel. J’ai encore du temps avant de chercher un taxi. Je ne suis pas ici pour le simple plaisir de l’exploration. On m’a appelé pour un travail. Un client que j’ai déjà soigné par le passé et qui apprécie ma touche féminine, apparemment. Je ne pensais pas avoir cette délicatesse, mais il a bien aimé ça la dernière fois. Je doute que se fut la même histoire de tendresse aujourd’hui. Une dislocation de l’épaule n’a pas d’autre traitement qu’un peu de force pour la replacer anatomiquement. Il a été fier, comme ils ne sont souvent. Il a refusé de mettre un bout de tissu dans sa bouche pour l’empêcher de crier. Il a donc réagit comme tous les autres, malheureusement pour son égo masculin. La douleur surprend même le plus orgueilleux des hommes. Et lorsqu’on souffre, il n’est pas la peine de se cacher bien longtemps derrière le masque qu’on a l’habitude de dresser. La douleur réveille la vraie personnalité de quelqu’un. Elle peut rendre triste ou colérique. Mais une chose est toujours certaine avec elle, on ne peut lui être indifférent. Nous sommes tous esclave de la douleur, aussi insignifiante puisse-t-elle être. C’est dans la constitution humaine de se sentir inconfortable face à la souffrance. On ne peut pas lutter contre ça. Une fois son épaule replacée, il a essuyé à la hâte ses larmes naissantes et à renifler un gros coup avant de me regarder. Il n’est pas surpris d’y voir une parfaite indifférence. Je n’ai pas pitié de lui. Une dislocation n’est pas une douleur insoutenable. Il aurait pu se forcer un peu plus, selon moi. Il demande à son homme de main de me payer et me voilà libéré après seulement cinq minutes d’intervention. D’ordinaire cela me prend plus de temps. Certains clients sont plus généreux aussi. Mais lui, je pense qu’il me boude. Il n’a pas aimé que je n’applique pas la même douceur que la première fois. Pour ma part, je trouve que c’est un bon retour des choses. Il sera un bon moment sans m’appeler, probablement. Voilà qui me fait sourire. Il va suffire qu’il se blesse un peu pour changer d’avis. Ils le font tous. Je suis une ressource tellement plus accessible, fiable et discrète. Avec moi, les criminels n’ont pas à craindre qu’on les retrouve. Et pour s’assurer d’avoir les mêmes privilèges dans le futur, aucun d’eux ne me trahissent. Ainsi fonctionne notre relation. Pour le moment, du moins. Je ne prétends pas demeurer ainsi intouchable éternellement. Il y aura forcément quelqu’un qui va comprendre qui je suis. Et c’est bien ce que j’attends avec impatience. Qui sera le premier à venir vers moi pour autre chose qu’un rafistolage ? Un tel visage aura le privilège de toute mon attention.

C’est d’abord une plainte qui me sort de mes pensées. Je tourne la tête pour tomber sur un regroupement d’hommes. Ils sont disposés comme s’il entourait quelqu’un ou quelque chose. Je regarde la scène en silence, attentive à la suite. Un nouveau soupire féminin s’élève entre eux. Plus de doutes, ils la dissimulent à mon regard. Au regard de tous, plutôt. À leur attitude, je comprends sans mal qu’ils ne savent pas quoi faire de leurs dix doigts, qu’ils doivent même gêner la femme dont un bras vient de s’élever entre deux silhouettes. Je remarque une ligne rougeâtre sur son avant-bras, une coupure probablement. Se pourrait-il qu’elle soit blessée plus sérieusement et que ce soit ce qui explique la confusion dans l’attroupement qui l’étouffe ? Sans parler de sa voix qui résonne plus clairement à mes oreilles. Elle a mal, ça c’est certain. Je m’approche tout bonnement. Ce n’est que lorsque je suis tout près qu’on remarque ma présence. L’un des hommes fait office de bouclier pour la femme. Intéressant. Je le regarde en silence, n’exprimant rien pour l’aider à comprendre. Il fronce des sourcils sous l’impatience. Je pointe donc derrière lui. « Je suis médecin. J’ai besoin d’examiner cette femme. Il me semble qu’elle peine à respirer. » Je lui explique sans formalité, pour qu’il comprenne l’urgence. Je ne suis pas sourde, contrairement à chacun d’entre eux. Entre les éclats de voix, j’ai remarqué son essoufflement important. Cela pourrait n’être qu’une crise d’asthme banale ou quelque chose de plus grave. Voilà pourquoi je me dois de l’examiner. Sauf que devant moi se tient un chien de garde qui aime sa supériorité en taille. Je ne détache toutefois pas mon regard froid de ses prunelles hésitantes. Au final, je sais que ce n’est pas lui qui aura le dernier mot. Il n’est pas un exécutant pour rien.

Revenir en haut Aller en bas


 
Breathe in. Breathe out. [Evelyn & Mira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Air I Breathe
» Mira Nair
» Evelyn WAUGH (1903-1966)
» Jane Evelyn Atwood
» mira debarque !! tremblez xD

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! :: La Pause Café :: Cimetière :: Anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: