AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



L'intrigue #2 est lancée !
Les inscriptions sont maintenant ouvertes à tous ! Venez en grand nombre !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



La boutique est finalement ouverte ! Venez dépenser vos dollars
juste ici I love you



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ends of the Earth {feat. Redha}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
COULEUR RP : #9683EC (tropical indigo)
DOLLARS : 439
JUKEBOX : push - thousand foot krutch
ÂGE DU PERSONNAGE : 15 ans
NOM DE CODE : Valravn
PROFESSION : Lycéenne et justicière à mi-temps.
RACE : Mutante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ends of the Earth {feat. Redha}   Dim 21 Mai - 15:56
Ends of the Earth
Maxence & Redha

Out there's a land that time don't command, wanna be the first to arrive. No time for ponderin' why I'm a-wanderin' nowhere the buses lay. ( Lord Huron → Ends Of The Earth )
Au cours des dernières semaines, Max l’avait attendue avec impatience, cette sortie scolaire au High Rock Park, et voilà que le grand jour était finalement arrivé. Au petit matin, toute la classe – soit une trentaine d’élèves ainsi que deux accompagnateurs – monta dans l’un de ces grands bus jaunes. Max s’assit au fond du véhicule en compagnie de quelques camarades. Ils échangèrent des banalités tout au long du trajet lors duquel Maxence témoigna de son enthousiasme pour la nature. Pour leur part, ses compagnons ne semblaient pas être tant branchés plein air, mais ils appréciaient l’annulation des cours en ce vendredi du mois de mai au profit de la sortie.

Lorsqu’ils arrivèrent à destination, le professeur demanda aux élèves de descendre calmement en prenant soins de ne laisser aucun de leurs effets personnels derrière. Et comme si le terme « calmement » incitait à l’agitation, la trentaine d’ados se précipita dans le petit espace entre les rangées de banc en se bousculant. Max attendit que les choses s’apaisent un peu avant de quitter son siège et fut la dernière à mettre le pied à l’extérieur, après avoir rapidement vérifié l’intérieur de son sac à dos pour s’assurer que tout y était. Entre son lunch, deux bouteilles d’eau, quelques snacks, un cahier et un stylo pour prendre quelques notes si besoin, son appareil photo et une boite de band-aid et quelques tampons alcoolisés juste au cas où, rien ne manquait à l’appel.

On rappela brièvement aux élèves les règles de conduite avant de les laisser s’enfoncer dans les sentiers. Les jeunes étaient libre de se promener comme bon leur semblait, tant qu’ils se déplaçaient pas groupe d’au moins quatre personne et qu’ils retrouvaient le reste du groupe près du lac vers midi pour le déjeuner. Max, qui avait la chance de s’entendre relativement bien avec la majorité des membres de la classe, se greffa sans problème à un groupe déjà formé, devenant son cinquième membre. Ils s’enfoncèrent ensuite dans le sentier. Maxence mena la marche, tout en amenant diverses anecdotes sur la faune et la flore avoisinante dans la discussion, entre les blagues de l’un de ses équipiers et les potins d’une autre.

En somme, la matinée fut plutôt agréable. Les joyeux lurons atteignirent le lac quelques minutes avant midi et se joignirent aux autres déjà sur place. Ils étaient assis sur la berge. Quelques-uns faisaient ricocher des galets sur le lac en rigolant; Max restait en retrait et les regardaient en mangeant son sandwich.

« Hé, Maxence, tu veux t’essayer ? » cria l’un des garçons qui venait de remarqué la curiosité qu’elle portait à leur simple jeu.

« Ok. » répondit-elle en posant son sandwich.

On lui tendit un caillou qu’elle pesa dans sa main avant de prendre son élan. D’un mouvement vif du bras, elle l’envoya voler au-dessus de l’eau. Le galet ricocha, une, deux, trois, quatre, cinq, six fois avant de couler au fond de l’eau.

« Pas mal. »

« J’ai de l’expérience. » répliqua Max en prenant une autre pierre. Elle s’apprêtait à la lancer, mais avant de pouvoir faire cela, elle entendit quelqu’un prononcer d’une voix hésitante :

« Euh…Max ? »

Elle se retourna en entendant son nom, puis elle vit quelques-uns de ses camarades fixaient un même point. Elle dirigea elle-même son regard vers ce qui retenait l’attention de tous et c’est là qu’elle le vit; un écureuil…en train de grignoter son sandwich. Autant le dire tout de suite, elle se moquait bien qu’un animal lui vole son repas, mais les autres semblaient trouver cette situation particulièrement drôle. Cependant, une fille s’approcha un peu trop près et fuir l’animal qui laissa derrière le sandwich pour aller se réfugier dans la forêt.

« Bravo, tu lui as fait peur. » dit Max, soudainement frustrée. Elle qui comprenait le langage des animaux savait à quel point ses humains avaient mis ce petit écureuil mal à l’aise.

Max ramassa ses choses s’éloigna du groupe. Elle partit à la recherche de l’écureuil et le trouva perché dans un arbre.

« Hey. Désolée pour les autres…ils sont, ils sont des humains, quoi. »

L’écureuil la dévisagea curieusement puis émit un petit son aigu :

Squeak. Tu comprends ?

« Oui, je comprends c’est hum…c’est compliqué. Tu as faim ? »

Elle lui tendit ce qu’il restait du sandwich. L’écureuil hésita un moment, mais il descendit de l’arbre et vint de poser sur les cuisses de Maxie, qui s’était assise au pied de l’arbre. Quelques instants plus tard, un autre écureuil vint se joindre à eux, puis quelques oiseaux. Max sortit un sac de graine de tournesols pour les nourrir. Cela était probablement interdit, mais personne ne la voyait, assise là entourée d’animaux dans une scène digne de Blanche Neige.
© 2981 12289 0


Quoth the Raven “Nevermore.” But the Raven, sitting lonely on the placid bust, spoke only that one word, as if his soul in that one word he did outpour.
Revenir en haut Aller en bas


 
Ends of the Earth {feat. Redha}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» To The Ends of the Earth BBC 2005
» Papa Wemba feat Ophelie Winter
» Fally I. feat Olivia(candy shop) ADBM
» Poison feat. Sam Tshintu
» Jeu Google Earth !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! :: La Pause Café :: Cimetière :: Anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: