AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



L'intrigue #2 est lancée !
Les inscriptions sont maintenant ouvertes à tous ! Venez en grand nombre !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



La boutique est finalement ouverte ! Venez dépenser vos dollars
juste ici I love you



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)   Ven 3 Fév - 19:32

Jonathan "Johnny" Lowell Spencer Storm

BUT TONIGHT, JUST FOR TONIGHT, I FEEL GREAT

FT. Hayden Christensen

SURNOM/S : Johnny, l'Allumette.
DATE DE NAISSANCE : Inconnue.
ÂGE ACTUEL : Trente-deux ans.
RÉSIDENCE : Baxter Building, NYC, USA.
LIEU DE NAISSANCE : Glenville, Long Island, NYC, USA.
NOM DE CODE : The Human Torch.
PROFESSION : Ancien pilote de course, ancien acteur, ancien mécanicien, Fantastic Four à plein-temps.
SITUATION CIVILE : Célibâtard.

_______________

PSEUDO/PRÉNOM : Ubiytsa.
ÂGE : La majorité.
FRÉQUENCE : 4/7.
CONNAISSANCE DU FORUM : Bweh.


▬ PSYCHOLOGIE DU PERSONNAGE :

Il allait sans dire que Johnny possédait un caractère explosif, tout feu tout flamme qu'il était. À quoi pouvait-on s'attendre réellement en le voyant se pavaner fièrement, paradant dans toute la grâce et l'élégance dans laquelle il n'avait pas été éduqué ? Il était la lumière de vos jours, le bonheur de vos nuits et aussi agaçant que cela pouvait paraître, il le savait et en jouait. Égocentrique il connaissait déjà les qualités desquelles il pouvait utiliser pour charmer les charmantes demoiselles qui le quémandaient et l'acclamaient, elles, qui ne l'aidaient nullement à nier le fait qu'il était un dragueur inné. Oh ça, il n'allait jamais le renier, les belles poupées ça le connaissait et pour rien au monde il ne souhaiterait s'en détacher. Il avait le chic pour les séduire, un clin d’œil par ci, quelques mots doux par là, un sourire angélique qui rattrapait toutes les belles paroles qu'il ne pensait pas. Il était l'arrogance même, le genre de petit con que vous auriez envie de claquer après les monologues qu'il vous baragouinait, tapant là où il fallait parce qu'aussi mauvais qu'il semblait paraître, il maniait l'art du discours. C'était amusant de subjuguer, sauf que ça allait bien deux secondes, ce cinéma n'était destiné qu'aux caméras qu'il aimait presque autant que la lueur des flashs qui le prenaient en photo.
Derrière le masque qu'il ajustait et qui l'aidait à surmonter un quotidien malmené se cachait un garçon plus brisé. L'immaturité et les vannes incessantes passées, c'était plus fragile qu'il apparaissait. Adieu les flammes et la beauté, il aimait son statut mais il y avait plus que le fait d'être reconnu. La Torche était un héros qui savait faire preuve de loyauté envers les pairs qui l'accompagnaient bien que la seule et véritable équipe à laquelle il était attachée ressemblait plus à la famille qu'il n'avait jamais pu avoir. Ravalant sa vantardise exécrable et revêtant le costume dont on l'avait affublé, il était le courage incarné, prêt à expirer son dernier souffle pour la cause en laquelle il croyait. Justice criait son être. Il n'avait jamais craint de consumer ses ailes, son intrépidité et son côté protecteur faisant de lui la tête brûlée qu'il était.

égocentrique + vantard + coureur de jupons + amusant + courageux + puéril + casse-cou + tête brûlée + arrogant + loyal + protecteur + dévoué + passionné + immature.



▬ POUVOIR/S, CAPACITÉ/S :

Le feu. Aussi humain qu'il avait pu être durant une partie de sa vie, il s'en était retrouvé recouvert après que le nuage cosmique les aient touchés. Si ses compagnons avaient reçu des dons qu'ils pouvaient trouver problématiques, Johnny s'était fortement réjoui des capacités dont il était doté.
Sa principale faculté résidait dans le fait de pouvoir entourer son corps entier de plasma enflammé, atteignant alors une chaleur d'environ cinq cents degrés. Aussi chaud que cela pouvait sembler, il ne ressentait là aucune douleur ce qui, avouons-le, était plutôt pratique et intelligent. Ainsi embrasé, il lui était possible de voler jusqu'à en dépasser la vitesse du son, de soulever des masses de presque cent kilos sans en ressentir de l'épuisement ou encore de projeter des boules ainsi que des jets de feu, ces derniers pouvant avoisiner la modeste température de 2500°C.
Outre ça, Johnny était capable de manipuler le feu alentour et donc de l'accroître aussi bien que de le dissiper voire l'absorber sans avoir besoin d'être lui-même enflammé.




▬ HISTOIRE :

Une fois. Deux fois. Ses lèvres s'outre-ouvraient lentement tandis que ses yeux céruléens se fermaient, retenant des larmes qu'il ne laisserait pas couler. Lorsque Susan l'avait appelé, avait crié son prénom comme elle l'avait si souvent fait, il s'était attendu à une simple réprimande. «Tu n'as pas rangé ton linge.» «Où est la vaisselle propre ?» «Tu devrais m'aider plus souvent» qu'elle disait souvent comme l'évidence la plus simple au monde, spécialement depuis que leur mère était décédée. Ça n'avait pas été une partie de plaisir mais l'insouciance de la jeunesse aidait principalement à oublier, à ne pas trop se soucier de ces problèmes trop adultes lorsque l'on était un adorable gamin qui ne tendait qu'à s'amuser et à découvrir les plaisirs de la vie. La mort n'en faisait pas partie, elle était bannie, ne devait pas exister.. sauf qu'elle était là, présente. À tel point que les mots venaient de le heurter, plus lourdement que la première fois où il avait eut à les encaisser. Était-ce réellement étonnant ? Il n'avait que dix ans, dire que son poivrot de père venait de décéder aurait pu être prévisible ne lui venait pas réellement à l'idée. Alors il observait sa grande sœur qui lui souriait, de ce petit sourire triste qu'il ne voulait pas voir sur son visage. Parce qu'il l'aimait sa Suzy, plus que les voitures même s'il ne savait que le cacher. Ses passions le préoccupaient plus que les mots doux qu'il pourrait offrir à la personne qui l'aiderait à grandir. Néanmoins, le poids des sensations mêlées étaient là, la colère sourde de la perte au goût d'abandon, la tristesse infinie d'avoir à porter une étiquette que chaque enfant aimerait ne pas connaître. Orphelin.

Déménager ne l'avait pas enchanté, néanmoins aucune autre alternative ne pouvait être envisagée. Ils n'étaient que des gamins et vivre chez leur tante était une bien meilleure option que d'être placés en foyer, il ne l'aurait tout simplement pas supporté. Il aimait la liberté, avoir le droit de faire ce qu'il souhaitait et ce fut sans plus tarder qu'il commença à se plonger dans ce qui le passionnait. Trop dangereux, trop idiot, il s'en fichait, les voitures étaient un échappatoire auquel il vouait un véritable culte. Alors il y sombrait, délaissant la vie inanimée que Marygay aurait voulu le voir emprunter. Malsain appelait-on cette fascination qu'il avait adopté pour les automobiles sauf qu'il balayait les remarques d'un revers de le main, essuyant comme il l'avait toujours fait le décès de sa mère. Peut-être serait-elle fière de lui ? Peut-être aurait-il pu partager des moments à lui parler de ce qu'il faisait de ses journées ? Sauf que les souvenirs d'elle s'effaçaient et qu'il n'y avait que le silence qui l’accueillait lorsqu'il rentrait du boulot qu'il s'était dégoté dans un garage. Ce fut même avec cette maigre paye qu'il acheta sa première vraie bagnole, la sienne, rien qu'à lui. Prunelle de ses yeux, amour de ses nuits.

Ils partaient, encore une fois, bien que toujours unis. C'était amusant, ils étaient si différents et pourtant, rien ne semblait vouloir les séparer. Oh oui, c'était vrai, Susan avait développé le syndrome de la mère-poule alors qu'elle n'était que sa fichue sœur. Pouvait-il la blâmer ? Certainement, ça l'agaçait, avec elle.. Il était pieds et poings liés. Le ferait-il ? Non, parce qu'il connaissait exactement sa manière de penser et que la Californie ne semblait pas être un mauvais endroit. Les jolies filles, de nouvelles pistes pour les courses de voitures.. ça avait le goût de paradis. Plus les années étaient passées, plus Jonathan avait décidé de se débarrasser de l'image du bon garçon qui pouvait coller au nom qu'il portait. Storm, c'était la jolie renommée, c'était Suzy pleine de bonté.. c'était son foutu caractère de petit merdeux qui n'avait que d'ambition de frôler la mort dès qu'il le pouvait. L'adrénaline, c'était à ça qu'il marchait. Il se fichait des conséquences que ses actions pouvaient avoir, il en avait toujours besoin de plus. Parce que ça l'aidait à se sentir vivant. Alors ils faisaient ce qu'ils avaient à faire chacun de leur côté. Lui ne pipant mot quant au fait que côtoyer Reed était une sacrée putain d'idée, attendez quoi, ce mec est carrément plus vieux qu'elle, et son aînée préférant fermer les yeux à chaque nouvelle frasque l'impliquant.

La mission spatiale, comment aurait-il pu refuser ? C'était comme un rêve qui pouvait se réaliser, partir avec un équipage qui le considérait comme un boulet.. revoir Ben après qu'il lui ait tant manqué. Ca l'excitait, bien qu'il était ordinairement survolté puisqu'il trouvait toujours un côté positif à ce qu'il traversait. Mais ça, c'était une chance qui ne se présenterait qu'une fois dans sa vie et on avait besoin de lui.. du moins de ses compétences mais minimes étaient les différences, l'un n'allait pas sans l'autre et il embarqua alors sans se douter que ce petit voyage dans l'espace était le point qui ferait tout changer. Ses molécules, l'existence qu'il menait. Il n'avait suffit que d'un petit nuage de fumée pour qu'ils soient tous exposés à ce que Johnny considérerait comme d'un miracle. Sérieusement, des pouvoirs ? Si ce n'était pas la classe, il ne comprenait pas, et il avait beaucoup de mal à accepter le point de vue de ses compères. S'en réjouir avait été l'unique chose qui l'avait préoccupé, ils avaient été foutrement gâtés et ils s'en plaignaient ? Soit, ils auraient mourir et blablabla.. Mais merde, il était devenu une véritable torche humaine et n'allait pas se priver d'en user sous les plaintes incessantes et lassantes de ce qu'il appelait les quatre Fantastiques. Les trois beaux gosses et le boulet, plus communément répertorié dans son esprit puisqu'il ne pouvait pas avouer que Benjamin était le mieux loti du groupe.
Les expériences de Reed avaient donc continué puisque le phénomène auquel ils avaient été confrontés ne pouvait pas réellement être expliqué. Et dans le fond, il s'en fichait, le passé n'importait pas du moins, il n'y avait que ce que l'on en faisait qui comptait alors il se contentait d'en profiter. Les courses, les virées en ville, ils étaient désormais connus de tous et ça lui insufflait le renouveau, l'occasion de changer.

Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)   Ven 3 Fév - 19:49
Oh grand fou.
Bienvenue à toi sur le forum, je suis heureuse de te voir par ici. Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de ta fiche, n'hésites pas à venir me contacter si tu as besoin de quoique ce soit. ♥



Detective
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)   Ven 17 Fév - 14:09
tout est parfait. je te valide donc !
n'oublie pas d'aller recenser ton avatar puis ton pouvoir au besoin (si johnny n'est pas déjà dans le bottin) ; tu peux également aller faire tes fiches de liens ainsi que de rps puis faire des demandes pour ton personnage si tu en ressens l'envie. et après tout ceci, tu pourras enfin rp ! bon jeu à toi sur AVENGE IT, hâte de te croiser en rp.



Detective
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)   
Revenir en haut Aller en bas


 
Get up Johnny boy because we all need you now. (johnny)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop-Espionnage (Thill)
» Vanity Fair novembre 2011
» ♫ Partitions Johnny's ♫
» L'Insubmersible Johnny
» -M- & johnny

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! :: La Pause Café :: Cimetière :: Autres fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: