AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les postes vacants/personnages marvel aux personnages inventés
lors de votre inscription !



L'intrigue #2 est lancée !
Les inscriptions sont maintenant ouvertes à tous ! Venez en grand nombre !



N'hésitez pas à venir voter pour le forum toutes les deux heures :
juste ici



La boutique est finalement ouverte ! Venez dépenser vos dollars
juste ici I love you



Le 1er Daily Bugle est enfin arrivé !
Le Lire


Les mutants sont remis en jeu & ont été rajoutés à la chronologie du forum !

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

  What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Sam 6 Mai - 15:35
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothLe dernier coup de chiffon dans un verre qui a usé plus d'une fois. Il était tard et donc, de ce fait, la fermeture de l'établissement lui pendait au bout du nez. Il devait à présent rentrer dans le trois mètres carrés qui lui servait d'appartement. Un petit cocon bien loin. Loin de tout et loin du bruit, des hurlements de douleur. Il n'entendait plus ceci mais, il était tout à fait conscient que l'hydre serait le retrouver si besoin. Il n'avait pas fallu longtemps. La coquille vide s'était téléportée sans un bruit jusqu'à la porte de sa chambre afin de la déverrouiller. Déjà ouverte. Il n'avait plus qu'à enclencher pour trouver quelqu'un assis dans son canapé comme s'il était chez lui. Le masque sur son visage et l'étoile rouge sur celui-ci prouvait qu'il ne venait pas pour prendre le thé. Dans un silence mortuaire, cet homme lui avait tendu une photo devant le nez, prononçant trois mots distinctement : aléa jacta es. Il l'avait compris. Sephiroth avait revêtit son uniforme en cuir noir pour partir en mission. Un masque pour recouvrir son visage, l'assassin s'était téléporté à la recherche de la Maximoff. Il en avait déjà vaguement entendu parler. Elle avait un frère jumeau, tout deux victimes du fils Stark et de ses inventions de destruction. Mais aussi, elle avait été avec son jumeau des cobayes pour l'hydre tout comme lui. À une exception près : il n'a pas trahis l'organisation pour rejoindre les Avengers.
Un retournement de veste qui n'avait pas plus au supérieur. Il faut dire qu'ils sont très à cheval sur la loyauté. Un écart de conduite et c'est une balle dans la tête. Une tête coupée, deux repousses. À quoi bon s'embêtait à économiser dans ce cas ? Il se déplaçait avec agilité sur les toits en direction des appartements autrefois côtoyer par les vengeurs. Avec l'accord qui est tombé, tout était bousculé. C'était plus facile maintenant de les approcher puisqu'ils étaient séparés. Réunis, cela aurait pu être plus contraignant. Mais là, c'était comme si on lui apportait ses cibles sur un plateau d'argent avec supplément sauce. En retournant sur les lieux familiers des vengeurs, Zackary en avait déduis qu'il avait plus de probabilité de croiser Wanda. Peut-être qu'elle le connaissait ? Mais le contraire serait plus probable. Il n'a pas de vieillissement ralentit, seulement de la glace à la place du sang. La glace l'a préservé du temps et son existence ne devait pas être dévoilé. Mais, il restait tout de même l'arme de secours de Zola à l'époque où les soldats de l'hiver étaient conçus sous sa juridiction.

Sa mort ne lui avait procuré qu'un doux frisson de plaisir. Sephiroth détestait Zola et inversement. Il était la raison pour laquelle il était resté. Pour le tuer lui et non pas ses créations. Mais, il avait perdu trop de temps et de raison. En l'espace de quelques minutes, l'assassin avait déjà recouvert la moitié de la ville grâce à sa téléportation. Il l'avait déjà exploré plus d'une fois mais, il était contraint d'avouer que le temps et l'évolution lui donnaient toujours du fils à retordre. Des points de repaires changent ou bien disparaisse. La population de ses nuisibles s'agrandit de jour en jour et le ciel devient de moins en moins visible. Jusqu'à ce qu'il finisse par la repérer à la sortie d'une rue. Il se fichait bien de savoir ce qu'elle faisait là-bas. Ce n'était pas ses affaires. À la place, il essayait de repérer un angle de tir plus approprié que son emplacement actuel. De nouveau, cette fumée rouge et il avait fini par atterrir sur un toit derrière elle. Pas besoin d'installation sophistiqué tant qu'il arrive à la toucher. Agenouillé à terre, il avait saisi le fusil sniper qui était accroché dans son dos, réglant la lunette de façon à ce que la vue soit parfaite. Interdiction formelle de louper. Les rues à cette heure-ci était déserte à cause de la nuit et du besoin de sommeil de monsieur tout le monde. Il n'avait aucune excuse pour se louper.

Pourtant, quelque chose le bloquait. Il ne savait pas quoi, il n'arrivait pas à mettre la main dessus. Alors que son doigt était sur la gâchette prête à tirer, il se souvenait de sa propre réflexion. Il n'était pas si différents hormis leur camps respectif. La seule différence, c'est qu'elle ait choisi le sien alors que Sephiroth avait cet arrière goût de soumission qui lui déplaisait grandement. Il n'avait rien choisi. D'ailleurs... Choisir, qu'est-ce que s'était ? Que cela voulait-il dire ? Il perdait un temps précieux et s'il s'écoutait, il se serait mordu le bras pour revenir à la raison. Cependant, sa nervosité était telle que ses mains tremblées et il perdait en précision. Sa prothèse derrière lui remuait de droite à gauche comme pour montrer que la volonté de l'hydre était déçu. Il devait tiré et cette étoile rouge plaqué sur la pointe de la prothèse le lui faisait comprendre.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Sam 6 Mai - 17:48

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Son passé avec HYDRA était loin d’être sa plus grande fierté. Peut-être que si elle n’avait pas accepté leurs avances, elle ne serait pas devenue ce qu’elle était aujourd’hui. Peut-être qu’elle n’aurait pas ses pouvoirs, peut-être qu’elle n’aurait jamais quitté la Sokovie et peut-être qu’elle n’aurait encore moins rejoint les Avengers. Peut-être que son frère serait encore en vie. Avec des Si on pourrait changer le monde. Mais Wanda était consciente qu’il était impossible de modifier le passé. Du moins, c’était un fait auquel ses idées prenaient part, sans savoir qu’en réalité, ses pouvoirs le lui permettraient. Mais, le ferait-elle ? En avait-elle réellement envie ? Malgré son manque constant depuis la disparition de Pietro, elle serait sûrement restée dans l’optique qu’une fois que les choses étaient faites, il n’y avait aucun retour en arrière, et même pour quelqu’un pour qui les pouvoirs pouvaient s’avérer extrêmement grandioses au point de tout pouvoir remodeler à sa guise. Il y avait des limites à tout, et un sujet aussi important que celui-ci n’échappait pas à cette règle.

Il était tard, et même très tard. C’était une de ces nombreuses nuits où Wanda avait perdu le sommeil. Impossible de garder les yeux fermés. Si elle ne dormait pas, ses souvenirs la hantaient cependant. Lorsque ses paupières demeuraient closes, son esprit ne s’empêchait de lui projeter ses craintes, ses peurs, ses cauchemars, ses peines, ses douleurs. Parfois même, la violente douleur qui avait frappé son cœur lors de la mort de son frère lui revenait et traversait son corps tout entier qui en tremblait. Elle avait eu de nombreuses occasions de tout abandonner, et elle en avait eu envie. C’était sans compter sur la présence des Avengers, devenus de fidèles compagnons d’armes mais aussi des amis. Tout le monde avait déjà été confronté à une perte dans le genre, et qui était-elle pour se plaindre alors que les gens desquels elle était constamment entourée avaient un vécu semblable au sien ? Traversé parfois par la rage et même la haine ? Ou l’envie de vengeance s’était déjà fait ressentir, ou des regrets encore plus gros que les siens demeuraient ?

Des regrets, ça oui elle en avait. Mais afin de pouvoir avancer dans sa vie, depuis qu’elle en a trouvé la force, elle se devait de les mettre de côté. Sans quoi, sa vie était foutue et elle n’avait plus aucune raison de vivre. Rejoindre les Avengers avait été un bref remontant, et elle prenait son rôle d’héroïne très au sérieux. Venir en aide aux gens, rien qu’à porter les sacs de course de la vieille dame du coin, lui était bénéfique, et ses actions lui mettaient du baume au cœur. Son seul souci était que la brune avait tendance à chercher la partie la plus sombre d’autrui. Ses pouvoirs détectaient tel un radar. C’est sûrement grâce à eux, par ailleurs, qu’elle put ressentir un danger. Mais quel danger ? Furtivement, elle lançait des regards à gauche et à droite. Peut-être dans le sol ? Peut-être dans les airs ? Voilà qu’elle commençait à se sentir nerveuse, alors que son pas se hâtait. Sans connaître ce qui menaçait sa vie et, peut-être, celle des autres, il était difficile pour elle de se défendre. Elle ne savait pas ce que c’était, ou peut-être qui était-ce. Où pourrait-elle se cacher ? Dans l’immédiat, il était clair qu’elle était sans défense. Elle jeta un coup d’œil derrière elle, personne. Les rues étaient désertes. Pourquoi avait-elle cette impression qu’elle était en danger alors ? Wanda tourna, et changea de rue, continuant sa marche rapide, espérant se débarrasser de cette étrange sensation.




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Sam 6 Mai - 20:06
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothInspiration, expiration. L'instrument d'HYDRA faisait face à un autre qui avait réussi à s'émanciper. De quoi déclencher un petit quelque chose chez Sephiroth. Pourtant, il ne lâchait pas son fusil. Il ne le changeait pas d'épaule non plus. Non, il restait impassible, le regard vide de toute vie rivé sur sa cible. Derrière ses lunettes de soudeur, l'assassin avait enclenché ses sens développés. Il voyait la panique dans ses yeux à des kilomètres pourtant. Il entendait sa respiration nerveuse. Il était trop loin mais, voir sa cage thoracique se gonfler et se recroqueviller lui permettait d'entendre ce son plus ou moins clairement. De quoi resserrer ses doigts sur son arme. Son propre rythme cardiaque s'était légèrement ralentit afin de canaliser la concentration et empêcher les mouvements respiratoire de ses poumons de dévier le tir. Malgré tout ses efforts, ses tremblements étaient encore présents. La nervosité grimpait au fur et à mesure qu'il voyait ce visage inquiet et ce regard qui cherchait la sortie de secousse à l'angoisse qu'il faisait monter. Personne ne pouvait la sauver hormis lui. Il pouvait décider, choisir d'appuyer sur la gâchette. Mais, non. Son regard était vide de toute envie de décider. Il était venu lui dire quoi faire et, il devait s'exécuter. Il avait écarté les doutes, mettant en joue la Maximoff. La traîtresse comme on lui avait marqué sur la photo. Via sa lunette de visé, il regardait les traits de la jeune femme. Franchement, elle n'était pas taillée pour être une ancienne hydre. Il n'y avait aucune haine dans son regard, juste de la perte.
Pourtant, il y avait autre chose. Elle avait cette lumière contrairement à lui. Elle tournait dans une autre rue, laissant s'afficher un bref sourire sur le visage masqué de l'assassin. Elle croyait vraiment que cela allait marcher ? Sephiroth s'était de nouveau téléporté pour se mettre dans un nouvel angle de tir bien plus confortable. Elle avait tourné dans une rue plus étroite encore. Bien, pour ce qui est des manœuvres d'esquives, cela réduisait le terrain de jeu.

Il la tenait, cette envie de la descendre. Et c'est pour ça qu'il devait en tirer profit. Cependant, lorsqu'il a appuyé sur la gâchette, sa concentration s'est relâchée. Il avait tiré à côté, tout juste à ses pieds. La balle était réduite à l'état de rien sur le bitume. Tout juste un impact et une fumée dû à la vitesse de friction de celle-ci. Il l'avait loupé ? Sephiroth avait redressé la tête, surprit par lui même. Comment pouvait-il louper une cible aussi dégagée et facile ? Il venait de perdre l'effet de surprise mais, il y avait encore la distance qui pouvait le protéger. De ce fait, il fallait en profiter. Créer une nouvelle surprise, qu'elle soit bonne ou mauvaise. En l’occurrence, dans le cas du masqué, cela serait plutôt une mauvaise. La prothèse derrière lui avait attrapé le fusil sniper quelques secondes avant qu'il ne se téléporte. Pour aller où ? Et bien, plus près. Si, d'aussi loin, il n'arrivait pas à la toucher, il fallait se rapprocher. Même les débutants connaissaient ce principe.

Il avait pris place dans un filament rouge sur le toit. Cette fois-ci, il n'était plus devant elle à une distance faramineuse mais, derrière à quelques mètres du sol. Un fusil de précision ne servait plus à rien avec un tel distance, c'est pour ça qu'il avait sortit deux silencieux de sa veste. Deux chances de réussir. Il augmentait ses chances sans dire un mot, dans un silence absolue. Il voulait pourtant revoir ce visage paniqué à l'idée de mourir. Cela devrait être commun pour lui maintenant et pourtant, il s'étonne toujours encore. Sans doute parce qu'il ne savait pas s'il était doté de la même attitude face à la mort. La mort, c'est lui qui l'apporte pour le moment donc, il n'a pas besoin de s'en faire.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Lun 8 Mai - 14:18

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Les erreurs font partie de l’existence et sont inévitables. Pourtant, le pardon n’est guère une vertu que l’être humain s’engage à partager. Regrets au cœur, les mots auront beau parvenir du plus profond de votre âme, votre douleur ne sera jamais partagée. Et seule la peine pourra se lire dans son regard, au mieux la déception, au pire la haine. Tandis que les larmes auront beau ruisseler le long de vos pommettes, l’indifférence demeurera. Indifférence qui transformerait le pire des chagrins en désespoir. Et c’est de ce sentiment que naissent les remords. Des marques plus profondes que celles de la chaire. Elles embaument votre être le plus entier, vous plonge dans les noirceurs de la culpabilité et que quoique vous fassiez, rien ne changera. Des cicatrices avec lesquelles il faut survivre, des poids qu’il faut supporter de jour en jour. La force de chacun montre sa gérance face à ces problèmes quotidiens, certains sont guidés vers les abysses plus longtemps que d’autres. Et parfois, certains se tournent vers la lumière, vers une idée qui les aide à avancer.

Mais ses problèmes relevaient-ils réellement de l’ordinaire ? Ordinaire, voilà un mot qui ne la définissait plus depuis bien longtemps. Total opposé de ce qui était banal, ses actes passés avant qu’elle ne rejoigne la prestigieuse équipe de surhumains démontraient au peuple qu’elle n’était pas digne de confiance. Et ce malgré la détermination que Wanda leur prouvait, elle ne pouvait pas effacer ce qu’elle avait fait. Tout ce mal qu’elle avait accompli, toute la souffrance engendrée, les vies enlevées, les regards apeurés. Était-elle réellement une bonne personne ? Ou la pointe d’innocence qui pétillait dans son regard n’était que factice ? Qui était-elle réellement ? Et qu’elle était la réelle signification de cette question ? Tant de questionnement bousculait son esprit. Et voilà qu’en ce jour, encore une fois, ses sombres desseins l’avaient rattrapé. De ce tableau empli d’ironie, elle tentait de fuir, elle tentait d’échapper à l’inévitable tragédie qui la frapperait.

Le bruit d’un coup de feu lui parvint aux oreilles. Était-ce la fin ? Celle que l’on qualifiait de sorcière s’attendait à ressentir une vive douleur, mais pourtant son corps semblait intact. Que s’était-il passé ? Curieuse, étonnée, abasourdie, elle se retourna, et comprit la raison pour laquelle elle n’avait pas été touchée. De plus, elle sut rapidement que le tireur était en hauteur, mais également qu’il semblait être, à première vue du moins, un amateur. Si Wanda était belle et bien sa cible, comment avait-il pu la louper de si peu ? Cherchant des réponses, la seule façon d’en obtenir était d’aller à l’encontre de son assaillant. C’est d’un froncement de sourcils que la jeune femme s’éleva dans les airs par une traînée rouge. Avançant, elle avait repéré malgré la noirceur de la nuit l’endroit où il pouvait être. Plissant des yeux et cherchant, elle finit par se poser, sans le savoir, sur l’immeuble voisin au tireur. Regardant en hauteur, scrutant les autres toits du mieux qu’elle le pouvait, Wanda finit par le repérer. Elle s’attendait à ce qu’il tire à nouveau, en la voyant approcher. Mais que lui importait, son champ de force la protégeait.




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Mar 9 Mai - 14:03
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothUn débutant ? Non, loin de là. Même si c'était contraire à ses pensées actuelles, c'est par choix qu'il ne visait pas la tête pour l'abattre plus rapidement. Il avait trouvé la parade, l'argument pouvant expliquer ce tir manqué. Le prédateur voulait jouer avec sa proie. Ce regard interrogé lui donnait envie d'en voir plus, toujours plus. Il voulait voir la terreur dans ses yeux, ne serait-ce que pour se sentir exister. Depuis quand n'avait-il pas jouer ? Ceci n'était qu'un jeu pour Sephiroth. Certes, on parle actuellement d'une situation sérieuse. La mort d'une traîtresse n'est pas à mettre sur le tableau des plaisanteries. Mais voir ce petit bout de femme interrogée semblait faire naître de la sympathie à son égard. Alors oui, il a une drôle de façon pour exprimer sa sympathie mais, que voulez-vous. L’appendice en métal battant d'impatience dans son dos, la volonté d'HYDRA commençait à s'impatienter face à la comédie du pantin. Il avait encore ses liens et malgré tout, il n'en faisait qu'à sa tête. Comme quoi, on ne pouvait pas toujours faire taire le trait joueur qui était propre à Zackary. Cela dit, avec ce tir manqué, sa position allait être découverte. D'où l'intérêt de changer celle-ci immédiatement pour ne pas être vu. Il se devait de maintenir cet effet de surprise, cette ambiance angoissante avant d'agir. Pour que les sens de la jeune femme soient concentrés uniquement sur ses recherches pour le trouver.
Les choses ne s'étaient pas passées comme prévus et pourtant, il ne perdait pas son calme mortuaire. Sephiroth s'était redressé légèrement en voyant la Maximoff se poser sur le toit voisin. Elle devait sans doute l'avoir repéré, d'où le fait qu'elle s'approchait de lui. Pourtant, rien. Pas même le geste d'une stupeur. L'assassin était simplement en train d'analyser la situation pour mieux contre-attaquer. Elle pouvait avoir un champ de force pour se protéger, il avait la vitesse et la mobilité de son côté. Et tant qu'elle se concentrait sur sa protection, elle n'attaquait pas. Une idée lui était venue alors. Et s'il la poussait à se défendre par l'attaque ? Il pourrait ainsi la toucher. Mais comment faire. Finalement, deux silencieux étaient de trop. Un seul suffira.

Rangeant l'arme en trop à sa ceinture, il avait usé de sa téléportation pour la surprendre. Il était ainsi apparu face à elle, à quelques centimètres de son visage pendant l'espace d'une seconde avant de disparaître et de se placer derrière elle à, cette fois-ci, un bon mètre de distance. Une première balle avait fusé, visant l'épaule de la sorcière rouge. Qu'elle est touchée ou non, ce n'était pas son importance. Son but était de la fatiguer suffisamment pour lui faire abaisser son bouclier d'où le fait que cette espèce de ninja steampunk avait disparu de nouveau pour l'attaquer au corps-à-corps cette fois-ci. Accroupis à sa gauche, la jambe venant frapper l'arrière des genoux de sa cible, il s'était téléporté une fois de plus encore. Est-ce qu'elle pouvait prévoir ses mouvements ? Possible. Il avait commencé de front pour ensuite attaquer derrière et par la gauche donc, il devait éviter d'être prévisible et ne pas attaquer par la droite pour suivre une trajectoire basée sur les points cardinaux. Il ne pouvait pas la prendre ne traite non plus en l'attaquant de nouveau par derrière car c'est une manœuvre qu'il avait trop réalisé jusqu'ici. De face alors. Pendant ses quelques secondes de réflexion, l'assassin avait réalisé ses téléportations dans un ordre aléatoire pour occuper la jeune femme et la distraire. Cela serait dommage qu'elle s'ennuie après tout.

Et non, finalement, ça ne sera pas de front. Même lui pouvait se montrer imprévisible sur ses propres mouvements. Sephiroth avait fini par apparaître au-dessus de sa tête, dans les airs, se laissant tomber le poing en avant pour attaquer la sorcière rouge par le haut. Il était resté un peu plus longtemps cette fois-ci, toutes ces téléportations en même temps l'ayant légèrement fatigué. Il avait besoin de quelques secondes pour reprendre ses repères et souffler. Quant à sa prothèse dans son dos, la lame marquée de l'étoile rouge qui terminait celle-ci était venue attaquée également de manière furtive, visant la jugulaire de Wanda. Il ne lui laissera aucun temps de répits. Elle ne pourra pas souffler, il ne lui en laissera pas l'occasion. Elle a trahi HYDRA pour une bande de clown en collant qui ne vaut pas mieux, il la punira comme il se doit. Et pourtant, la volonté du soldat était ébranlée face à ce regard, ce qui amenuisait ses coups.  
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Jeu 11 Mai - 18:52

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Il était clair que son ennemi était rapide. Mais quoiqu’il en soit, Wanda ne devait pas baisser sa garde. Malheureusement, son manque de pratique lui ferait forcément défaut. Le corps à corps n’était pas sa spécialité, loin de là même. Non, cette capacité était plus propre à Natasha qu’à elle. Pour la sorcière rouge, son meilleur atout se trouvaient être ses pouvoirs. Son champ de force n’était efficace qu’un coup sur deux. L’homme l’assainissait de coups le plus possible, ce qui laissait peu de chances à Wanda de riposter, plutôt d’esquiver au mieux qu’elle le pouvait en limitant les dégâts. Mais comme dit précédemment, son champ de force qu’elle utilisait comme bouclier n’était effectif qu’une fois sur deux, alors elle recevait certains coups de la part de l’ennemi plus intenses que d’autres. Et on ne peut pas dire que la jeune femme ait une résistance corporelle bien grande. Elle restait aussi simple que n’importe quel innocent qui se baladait encore dans les rues de la ville à cette heure aussi tardive. Une chose qui pouvait lui porter préjudice. Pourtant, bien qu’elle ait mangé le sol – ou plutôt le toit de l’immeuble sur lequel ils se trouvaient – elle se relevait lentement.

Les sourcils froncés, le regard accusateur, elle n’était pas du genre à abandonner, et elle ne le fera pas. Qui était-il ? Que voulait-il exactement ? Pourquoi s’en prenait-il à elle ? Wanda n’avait pas le souvenir de l’avoir déjà croisé auparavant, ainsi de nombreuses questions se posaient. Des questions qu’elle ne tarderait pas à lui poser. Une fois redressée, elle tenta d’ignorer son corps qui lui criait de se reposer, tandis que l’endroit où son ennemi l’avait frappée lui lançait de vives douleurs qui lui traversait le corps tout entier. Il fallait désormais qu’elle évite le corps à corps le plus possible, autrement elle ne tiendrait pas. Et ses pouvoirs, son meilleur atout, allaient l’aider. Contrairement à l’assassin, elle ne cherchait pas à l’arrêter au point de le tuer. Non, si elle pouvait l’immobiliser du mieux possible afin qu’il s’arrête un moment, le temps qu’elle puisse lui demander et, s’il ne parlait pas, qu’elle puisse lire dans ses pensées, alors ça pourrait être parfait.

C’est ainsi que, profitant d’un moment alors qu’il ne bougeait plus, elle éleva de son aura écarlate le jeune homme à quelques centimètres seulement du toit, faisant en sorte qu’il ne puisse plus bouger. C’était temporaire, évidemment, car avec les douleurs venaient la fatigue et, avec la fatigue, ses pouvoirs allaient se retrouver limités. Elle pesta intérieurement, repensant à toutes les fois où elle aurait pu s’entraîner à l’usage de ses pouvoirs afin de les améliorer, de mieux les contrôler. Dans des situations comme celles-ci, cela aurait pu lui être bien bénéfique. Immobilisant le jeune homme, le privant de tout mouvement, elle s’approcha de lui. Plissant des yeux, Wanda chercha dans l’esprit de son interlocuteur quelques éléments pouvant l’aider à répondre à ses questions. Un Qui es-tu n’était pas le bienvenu, lorsqu’on était capable de fouiller la tête des gens. C’est ainsi avec stupeur qu’elle constata le triste passé du tueur. Revenant à elle, elle plongea son regard dans celui qui se faisait appeler Sephiroth. « Zackary Johnson, un autre pantin d’HYDRA. Quelle surprise. » Lâcha-t-elle d’un ton légèrement ironique. Oui, quelle surprise qu’HYDRA ne revienne exterminer l’une des armes les plus puissantes qui les ont trahis.




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Ven 12 Mai - 15:38
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothIl ne lâcherait pas la cadence, cela serait un trop beau cadeau. Cela dit, il devait bien admettre que la fatigue commençait à le guetter. Lui non plus n'était pas du genre à aimer les corps à corps en temps normal. Il préférait les distances, assister au spectacle au loin plutôt que de monter sur scène. Là, il était l'acteur. Pire encore, le bourreau si on prenait la place de la jeune femme. Ses coups faisaient mouches une fois sur deux et, cela était amplement suffisant. Après tout, il ne ménageait pas sa force ni la cadence. Lorsqu'il avait terminé sa petite manœuvre, il avait fini par se mettre en stand-by un peu plus loin, les bras croisés sur son torse. Il observait et regardait les mouvements de la Maximoff. Plus il la voyait forcer pour se relever, plus il se disait qu'elle était stupide d'insister. À moins qu'elle ne soit masochiste ? Cette idée lui plaisait énormément à tel point qu'il s'en léchait les lèvres comme un animal sauvage. Il pouvait lui en donner pour son compte, il n'avait pas peur après tout. Pourquoi aurait-il peur ? Il vit dans la peur constante si bien qu'il en a oubliait ce que procurer la sensation de frissonner. De craindre pour sa vie. Il voulait mourir, c'était un vœu qui ne s'était pas effacé depuis soixante-dix ans. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il n'arrive pas à craindre pour sa vie. Parce qu'il y tient si peu. L'hydre ne fait que le bricoler un peu plus tous les jours pour qu'il reste en vie car, c'était la meilleure torture qu'ils aient trouvé pour lui.
Cependant, il n'avait eu le temps de rien faire. Il sentait ses pieds quitter le sol et ses mouvements être entravés. Pour autant, il ne semblait pas s'affoler. Bien au contraire, il analysait les facultés de la sorcière rouge pour voir ses limites. Et en prenant en compte son état actuel dans l'équation, il n'en avait pas pour longtemps avant d'être libre de nouveau. Elle ne voulait pas le tuer. Sinon, elle aurait pu le faire bien avant, n'est-ce pas ?

L'idée même qu'une sorcière fouille dans son esprit aurait pu faire peur à n'importe qui mais, pas lui. Ce n'est pas comme s'il cherchait à cacher quoi que ce soit. L'avantage lorsque cela fait soixante-dix qu'on est censé être mort, c'est qu'on ne craint pas les surprises. Il regrettait cela dit de ne pas avoir de don de télépathie pour l'empêcher de fouiller. Il ne pouvait qu'attendre sagement qu'elle ait fini sa petite affaire. Derrière son masque, l'assassin tuait du regard cette greluche qui se permettait de l'appeler ainsi. Personne n'avait prononcé ce nom à son égard depuis bien des années. Pour qui se prenait-elle ? Il avait l'impression de desceller de la moquerie dans sa voix. Venant de la bouche d'une ancienne marionnette, c'était plutôt à lui de se moquer. Elle ne valait pas mieux à ses yeux et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il avait commencé à forcer sur l'emprise en poussant sa téléportation à fonctionner. Trop loin, elle avait fouillé trop loin. Sephiroth refusait de parler avec un cobaye, un plus jeune que lui en plus. Elle était venue après. Après qu'ils aient réussi à trouver le moyen d'implanter des facultés hors-normes. Il a donné son corps à la science pour ça, contre son grès.

Il la détestait autant qu'il détestait les scientifiques d'HYDRA. En faites, il n'aimait pas grand monde. S'il pouvait détester l'univers entier, ça ne lui poserait aucuns soucis. Malheureusement, il ne connaissait pas l'univers entier et il se targuait de garder encore un peu espoir. Qu'au-delà des étoiles, il trouvera quelqu'un qui pourra le comprendre et le tenir en laisse. Mais pour le moment, il devait terminer sa mission. Sephiroth s'en fichait éperdument de puiser sur ses dernières réserves. Si cela pouvait l'aider à se défaire de son emprise, à se défaire de cette attitude arrogante. La prothèse dans son dos tentait de s'agiter autant que lui mais, rien à faire, il était coincé. Il n'avait pas envie de parler, il ne connaissait pas ce Zackary même si son inconscient lui hurler à la figure que si, mieux que personne même.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Lun 15 Mai - 20:06

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Wanda n’avait été qu’un pantin, elle aussi, tout comme son adversaire, tout comme son frère l’avait été. Des années d’expérimentation, d’étranges produits les plus douteux les uns des autres, injectés dans un corps qui se tordait d’une douleur plus vive à chaque fois. Maltraités psychologiquement, la sorcière qu’elle était aujourd’hui n’avait pu compter que sur l’unique présence de son jumeau pour lui remonter le moral. Mais un jour, ils avaient décidé que c’était assez. Elle n’avait jamais aimé HYDRA, ni dix ans auparavant et encore moins maintenant. Elle s’était juré qu’elle n’y finirait plus, qu’elle ne subirait plus la torture qu’elle avait encaissée lorsqu’elle était plus jeune. Mais il semblerait qu’elle ait contrarié cette organisation aux sombres intérêts. Et désormais, elle se trouvait être une cible. Elle espérait au plus profond d’elle-même que les autres Avengers ne soient pas des victimes à cause du triste passé qu’elle traînait tel un boulet, elle ne se le pardonnerait pas.

Mais il semblerait qu’HYDRA ait choisi une autre façon de l’éliminer : tout simplement en lui ôtant la vie. Pourtant puissante arme, il allait falloir bien plus que le Winter Soldier ou que Sephiroth pour se débarrasser complètement d’elle. Elle, aux pouvoirs si remarquables, si vastes et si puissants, mais dont elle n’avait pas conscience. Mais dont HYDRA était bel et bien au courant, et qui était sûrement la cause d’un intérêt aussi important pour la jeune femme. Mais après tout, qu’est-ce qu’elle s’en fichait ! Elle voulait mettre toute cette histoire derrière elle, mais il semblerait que le passé n’ait décidé de subitement ressurgir, tentant de la ramener du côté obscur de la vie. Une chose qu’elle ne laissera pas faire, une chose contre laquelle elle se battra, peut-être au péril de sa vie.

La sorcière pouvait la sentir, toute cette haine vouée au monde entier que l’homme, ou plutôt la machine de guerre, ressentait. Un sentiment de pitié la traversa. HYDRA devait cesser leurs activités, c’était certain. Elle comparait son vécu à celui de Zackary, si ce n’est que pour sa part, Wanda n’avait traversé cet enfer que peu d’années comparé à lui. Elle n’osait pas imaginer les nombreuses péripéties de ce dernier et dont elle avait laissé de côté, alors que ses yeux croisèrent ceux de l’assassin, tandis que l’emprise que ses pouvoirs exerçaient sur son corps se démêla. Elle ne voulait pas le tuer, autrement il serait déjà mort depuis un petit bout de temps. Et elle se doutait bien que ramener cet homme a la raison n’allait ni être facile, ni être une partie de plaisir. Mais, elle était déterminée à ne pas vouloir le laisser dans sa merde. Elle avait elle-même expérimenté un avant-goût de ce que lui avait vécu, et ça lui était suffisant pour croire que les tortures d’HYDRA n’étaient pas idéales – d’où le mot torture. « On est pareils, toi et moi. » Tenta-t-elle. S’il pouvait l’écouter, s’ils pouvaient procéder d’une manière plus civile, alors ça lui irait totalement. Elle ne tenait pas à mourir, du moins pas aujourd’hui.




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Mar 16 Mai - 13:28
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothComme tous les enfants d'HYDRA. Ou du moins, ce qu'ils appelaient des enfants. Quels parents pouvaient être capable de créer de tels monstres ? Même les Enfers avaient un sens moral à côté d'eux. Mais ça, Sephiroth s'en fichait éperdument. De la peine des autres, de leur douleur. Il s'était tellement noyé dans la sienne que ça l'avait rendu insensible. Immoral ? Non, il ne fallait pas pousser le vice trop loin non plus. Derrière cet animal se cachait quelqu'un avec un code d'honneur bien précis, tel est la dignité d'un ex-soldat. Ne jamais laisser ses dettes impayées, quelles soient morales ou financières. L'assassin regardait sa pitié avec une envie de cracher dessus. Il n'en voulait pas. Il préférait qu'elle en finisse, qu'elle prenne son courage à deux mains. Tuer est immoral, vrai. Mais, quand cela est nécessaire pour sa vie, alors cela devient un instinct de survie. Un sens bien enfoui qui remonte à la création de l'homme. Tout être vivant possède cet instinct et cette envie de survivre à toutes les épreuves. Ne pas se laisser abattre parce que la mort est trop effrayante. Lui, ce n'est pas le cas. Certes, il était doté de cet instinct plus aiguisé que chez les autres mais, cette volonté était contrecarrée par son envie d'en finir. D'épargner sa haine au monde entier en disparaissant. Patience, il n'en avait plus longtemps selon son diagnostic. L'assassin ne voulait pas croiser son regard, encore moins retirer ce masque. Demain, se sera un autre jour, n'est-ce pas ? Sa voix n'avait pas encore percée le silence depuis son apparition mais, ça ne serait tarder.
Sentant l'emprise se démêler, il avait fini par avoir de nouveau pieds sur le toit de l'immeuble, reprenant discrètement sa respiration. Cela faisait un bien fou d'être de nouveau sur ses deux jambes, sans qu'une cible ne s'amuse à trifouiller dans sa tête. L'hydre se chargeait déjà suffisamment de vider son esprit à chaque fois que son humanité revenait donc, cela commençait à bien faire. Ses pensées sont privées après tout.

Pourtant, Sephiroth semblait légèrement affaibli. Avoir poussé ses capacités au maximum pour se délivrer avait dû puiser sur son énergie. D'où le fait qu'il se tenait tranquille maintenant. Il écoutait, il entendait tout. Ses sens étaient aiguisés et, pas seulement pour repérer les cibles. Pour comprendre le monde aux alentours. Il sortait de sa glace que très rarement, il n'avait jamais eu le temps de s'adapter aux différentes époques et aux nouveautés. Ce qui expliquerait son attitude peut-être. Mais, il écoutait surtout ses paroles. Celles qui émanaient de la bouche de la Maximoff. Il en avait pleinement conscience, il ne fallait pas qu'elle se méprenne. C'est d'ailleurs pour ce point commun que ça avait été lui, l'heureux élu à devoir la traquer. Parce qu'ils étaient pareils. Et malgré tout, il ne montrait toujours pas de signes d’agressivités comme il avait pu en faire preuve jusqu'ici. Il était attentif jusqu'à ce que, finalement, sa voix perce le masque qu'il portait. « Toi et … moi ? », un voix faible, presque timide. Un contraste frappant avec son comportement. D'où le fait que l'hydre l'interdisait de parler en temps normal. Il n'en revenait pas. Il venait de braver un interdit, un de plus. Ils allaient finir par le tuer . Ou bien pire encore. Il n'avait aucune foutue idée de la manière dont il allait être puni pour cet affront. Ni comment le contact qui maintenait ses chaînes à HYDRA faisait pour le retrouver.

L'assassin s'était légèrement redressé pour faire pleinement face à Wanda. Sa tenue était élégante si on ne prêtait pas attention à ce métal qui fouettait l'air dans son dos. Réajustant ses manches, il n'avait jamais réellement pris le temps de discuter avec ses proies. Auparavant, cela était dérisoire. Depuis quand un chasseur devait parler avec son bout de barbaque ? Mais, il semblerait qu'elle l'ait touché d'une certaine manière. L'agent d'HYDRA avait posé sa main sur son masque qui cachait son visage depuis le début, dévoilant ainsi son faciès de jeune homme d'une vingtaine d'année. Quatre-vingt douze balais et, pas une ride. Mieux que Nivéa. Mais, pour regarder son interlocutrice, il était plus facile de l'enlever plutôt que de passer par ses lunettes typées soudeur. « Non, on est pas pareil. Tu es vivante. » fit-il simplement pour répondre enfin à la remarque de la sorcière rouge.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Mar 16 Mai - 15:53

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Wanda n’était pas certaine qu’il l’écouterait. Il était difficile d’apprivoiser un homme mis en cage de la sorte depuis autant d’années. Elle se souvenait bien, de ce sentiment d’angoisse constante, qui lui tiraillait les entrailles, tandis qu’elle n’était conscient du jour où cette douleur qui traversait constamment chacun de ses membres se finirait. De ces nombreuses seringues qui lui transperçaient la peau, du développement des pouvoirs qu’ils avaient fini par lui contracter qu’elle ressentait dans sa tête toute entière. De ces viles pensées qu’elle commençait à entendre, de ces voix qui ne s’arrêtaient plus de parler et qui lui fatiguaient l’esprit. De la souffrance que son frère endurait à son tour, de ses changements, de son renfermement. Des années qu’elle souhaiterait oublier, mais qui l’ont également forgée. Et elle en était ressortie, de cet enfer. La seule différence qui demeurait encore entre l’assassin et la sorcière, était que Johnson se trouvait encore entre les griffes d’HYDRA. Et Wanda émettait réellement la volonté de vouloir l’aider, elle qui a connu une parcelle de sa douleur.

Pourtant au lieu de l’attaquer à nouveau, il n’en fit rien. Elle devinait que quelque chose ne tournait pas rond. Avait-elle touché une corde sensible ? Elle n’en savait trop rien, tandis que pour éviter de se fatiguer trop rapidement, elle se refusait un nouveau voyage dans son esprit. Peut-être qu’il analysait la situation. Après tout, Wanda et Pietro avaient beau être corrompus plusieurs fois par HYDRA, leurs véritables natures demeuraient et ça leur était déjà arrivé moult fois de se remettre en question. « Toi et … moi ? » Elle pouvait lire au timbre de sa voix la confusion qui l’avait gagné. Hochant légèrement la tête, il semblait ne plus vouloir l’affronter. Une évidence qui rassura la jeune femme, tandis qu’il révéla son visage du masque derrière il se cachait. Découvrant ses traits, c’est avec surprise qu’elle fut confrontée à un simple jeune homme. Peut-être physiquement à peine plus vieux qu’elle. En fouillant dans sa mémoire, son visage s’était toujours montré très flou. Et désormais, elle savait à quoi il ressemblait.

« Non, on est pas pareil. Tu es vivante. » Fronçant les sourcils, la jeune femme ne comprenait pas où il voulait en venir. Avait-il réellement renoncé à une vie meilleure ? Si Wanda l’avait obtenue, pourquoi pas lui ? Certes, ce fut au prix de la vie de son frère, en revanche il y a un monde bien meilleur à explorer en dehors des cellules qu’HYDRA réserve à ses divers sujets d’expérience. Et la sorcière était convaincue que Zackary pouvait obtenir cette paix à son tour. Ou du moins, elle l’espérait. Rapidement, sa pitié se transforma en passion. C’est d’un geste hésitant mais de loin agressif qu’elle posa doucement une main sur son bras droit. Peut-être un geste qui se voulait également réconfortant. Elle était bien consciente de la pression qu’il subissait régulièrement en travaillant – de force – pour cette organisation aux intensions malsaines. « Tu ne le crois peut-être pas, mais tu es bien vivant aussi. Tu te tiens devant moi, en chair et en os. Tu es manipulé, tu le sais. On te murmure des choses erronées à l’oreille, on te convainc que tu n’es plus personne. Et pourtant, si. Laisse-moi t’aider. »




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Mer 17 Mai - 15:40
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothPersonne ne pouvait présager ses décisions à l'exactitude, c'est vrai. Personne ne pouvait croire qu'il n'y avait pas qu'une coquille vide. Lui-même ni croyait pas. Il ne bougeait pas, il se contentait d'analyser la situation, peser le pour et le contre. Les mots prononçaient par l'agent d'HYDRA s'effaçaient petit à petit au fur et à mesure que la sorcière rouge parlait. Ou du moins, tentait d'entamer le dialogue avec lui. Sephiroth ne manquait pas de la dévisager derrière son masque, mêlé entre du dégoût et de la compassion. Il pensait du moins que c'était ces sentiments qui s’entre mélangeait entre eux. Il ne savait pas en réalité, il ne savait pas ce qu'il devait faire. Il n'avait jamais vu un cas aussi têtu. Têtu, c'était le mot exact pour lui puisqu'il était accommodé aux personnes priant leur survie lorsqu'elles étaient confrontées à la mort. Là, elle luttait. Pourquoi luttait-elle ? Avait-elle confiance à ce point en ses facultés ? Penchant sa tête en arrière dans l'élan dans ses analyses, il en était arrivé à la conclusion qu'il avait intérêt à faire attention aux surprises. Il ne croyait pas à autant de sincérité.
Il ne l'attaquait pas cependant. Sephiroth avait juste un spams, faisant craquer son cou par malaise. Sa prothèse commençait à lui tirer dans le cou et il perdait son aisance. S'il tentait un assaut, il serait probablement gêné par les liaisons nerveuses de ce qui lui faisait office de colonne vertébrale. Alors à la place, il avait fini par ouvrir la bouche. Mieux encore, il avait offert la politesse à sa proie de voir son visage. Si sa sincérité était réelle alors, elle ne la perdrait pas en s'adressant à l'humain derrière ce masque. La sienne par contre … Difficile à dire. Il n'y avait aucune traces de mensonges comme de vérités dans sa voix. Il n'avait pas l'air de se plaindre de la situation ni se complaire dedans. Il se contentait de répondre.

De toutes évidences, elle n'avait pas compris où il voulait en venir. Ce n'était qu'un indice soufflait avec difficulté visiblement. Il avait toujours ses reflex par contre. Le toucher ne le mettait pas à l'aise, il avait peur des mains levés vers sa direction. Sans doute du à des coups donnés en trop grand nombre pendant des années. Et même s'il ne laissait rien paraître parce que son cerveau avait grillé trop souvent, il y avait encore cette peur ancrée dans ses gestes. D'où le fait qu'il avait fais un pas de recul en la voyant approcher, puis deux et trois en arrière. Il ne voulait pas qu'elle le touche ni même qu'elle s'approche. Les distances étaient très bien comme elles étaient initialement. C'était de la méfiance, une méfiance pure et dure. Jusqu'à ce qu'elle vienne poser sa main sur son bras droit. Sephiroth s'était téléporté à un mètre aussitôt, refusant toujours cette approche. L'aider ? Ils voulaient l'aider aussi à la base. C'est ce qu'ils lui avaient dit. Et voilà où ça l'a mené. « Tu n'as pas compris. » fit-il simplement avant de chercher comment se faire comprendre. Regardant aux alentours, une idée lui était venu à l'esprit. Une mauvaise idée peut-être, il ne savait pas encore. Mais si ça pouvait aider à se faire comprendre. L'assassin était revenu aux côtés de la sorcière rouge, attrapant son bras avec un force non-dosée. « Retiens ta respiration et ne fais rien d'idiot. ». Pourquoi ? Il ne lui avait pas laissé le temps.

Il l'avait emmené avec lui au beau milieu d'un musée. Il l'avait porté durant la téléportation pour éviter de la perdre en route. Lâchant aussitôt celle-ci une fois arrivé à destination, il ne disait toujours rien. Il demeurait silencieux, ses pas raisonnant dans la salle. Le musée du Capitaine America. Avec les derniers événements et le vol de l'uniforme, celui-ci avait pris un peu la poussière. Après tout, il n'était plus un héros mais un criminel dorénavant. Ironique pour quelqu'un aussi assidu dans la chasse aux serpents. Cependant, ce n'était pas la salle destinée au héros de la bannière étoilée qui l'intéressait mais, celle de ses acolytes à quelques salles plus loin. Il ignorait si elle le suivait mais, ça serait idiot de sa part si elle voulait des réponses. Mais, il était aussi tout à son honneur de continuer de se méfier de lui. Il demeurait encore en état de se battre contrairement à elle et armé qui plus est. Howard Anthony Walter Stark, c'était cette salle qui l'intéressait. L'assassin avait pointé du doigt le mur où demeurait ce nom que Wanda avait prononcé : “aidé de son assistant Zackary Johnson, Howard Stark mit au point le premier uniforme du Capitaine America ainsi que son éternel bouclier qui l'accompagne. Les mécaniciens préparaient l'équipement du Howling Commando dans les hangars Stark à l'abri des regard indiscret jusqu'en Décembre 1943 où le dénommé Zackary Johnson tombera au front”. Lui laissant quelques secondes pour voir et lire ce qu'il lui montrait du doigt, il a finalement rouvert la bouche au bout de quelques minutes « Il est mort. » fit-il simplement en rabaissant sa main pour la mettre dans sa poche.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Jeu 18 Mai - 18:21

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Wanda voulait croire qu’il y avait du bon en chacun. Il y fut cependant bel et bien un temps où elle ne l’avait même jamais envisagé. Elle possédait déjà une très basse opinion d’elle-même et aujourd’hui encore. La haine qu’elle éprouvait envers Stark et son industrie des armes avait été grande et pourtant, elle avait réussi à mettre de côté ses différents pour pouvoir lutter aux côtés des Avengers contre les dangers qui menaçaient la Terre. Elle ne portait plus rancune aux mots de travers. C’était sûrement pour cette raison, après avoir mûri, qu’elle s’obstinait à croire qu’il y avait, peut-être, encore cette part d’humanité qu’il l’avait habitée des années bien plus tôt. Elle y croyait, et elle l’espérait même. Il était pourtant vrai qu’elle s’exposait ainsi aveuglément au danger, mais elle ne craignait pas pour sa vie. A dire vrai, elle ne l’a jamais vraiment fait. Elle restait dans l’idée que ce qui doit arriver arrivera. Qu’elle perdre la vie maintenant ou plus tard, ça lui était égal. Pourtant, elle profitait de son existence pour la mettre au service de l’humanité et répandre le bien le mieux possible autour d’elle, bien qu’à cause de la menace qu’elle représentait autrefois, ce soit difficile de se faire voir autrement par l’humanité. « Tu n'as pas compris. » Fronçant les sourcils, Wanda l’observa. Quelques secondes s’écoulèrent dans le silence, jusqu’à ce qu’elle finisse par murmure. « Alors aide-moi à comprendre. » Elle n’osait plus prononcer son nom, son véritable nom. Puis soudainement, il réapparut face à elle, la tenant par le bras, une douleur qui la traversa mais qui était minime comparé à tout ce qu’elle avait déjà vécu. « Retiens ta respiration et ne fais rien d'idiot. » Elle fut quelque peu surprise. « Quoi ? » La seconde d’après, elle se retrouva dans un endroit totalement différent. La téléportation de Johnson lui laissa un goût amer et désagréable, il fallait dire qu’elle n’était pas habituée à se déplacer de la sorte. Lui, il était déjà à quelques mètres, le temps qu’elle reprenne son souffle, ses mains sur les genoux. Se redressant enfin, elle tourna sur elle-même afin de savoir où elle se trouvait exactement. Elle n’était jamais venue par ici, mais elle avait pourtant entendu parler de ce musée assez spécial. Son regard confronta le premier costume de Captain America, également celui de Bucky Barnes, puis elle se décida enfin de le suivre et de le rejoindre dans la salle qui l’intéressait. Son regard fut ensuite attiré sur le mur, alors que son interlocuteur le pointait du doigt. « …aidé de son assistant Zackary Johnson, Howard Stark mit au point le premier uniforme du Capitaine America ainsi que son éternel bouclier qui l'accompagne. Les mécaniciens préparaient l'équipement du Howling Commando dans les hangars Stark à l'abri des regards indiscrets jusqu'en Décembre 1943 où le dénommé Zackary Johnson tombera au front… » Elle fronça les sourcils à cette révélation, pourtant ses croyances et convictions n’avaient pas changées. « Il est mort. » Se retournant vers l’homme – elle ne savait exactement comment l’appeler, qui il était réellement, mais clairement il niait être Zackary Johsnon, elle secoua doucement son visage de gauche à droite. « Il est mort parce-que tu le veux bien. Ce que je crois, c’est que cet homme que tu étais auparavant, est encore enfoui au plus profond de toi. Mais que tu refuses de l’admettre. Tu dois lutter. HYDRA ne te fait aucun bien, ils n’en ont rien à faire de ce que tu ressens. Je sais qu’au fond, tu le sais. Il faut que tu te défasses de leurs chaînes. »




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Jeu 18 Mai - 23:52
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothCroire en la bonté du monde ? En voilà une drôle de facétie. Il n'y croyait plus. Du moins, y avait-il déjà cru au moins ? Pas vraiment, il ne s'était jamais posé la question. C'était naturel auparavant, d'y croire. Tellement que c'était devenu une habitude indécelable aussi évidente que celle de marcher. Il y avait de la bonté dans ses gestes, quand les jeunes recrues tremblaient de peur à l'idée d'aller au front et qu'il leur passait amicalement ses bras par dessus leur épaule pour les encourager. Que demain ne pourra pas être pire qu'hier et que s'ils voulaient en sortir vainqueurs, ils avaient tout intérêt à vider cette bouteille de whisky fraîchement entamée devant eux. Zackary Johnson avait dû bon en lui, c'est ce qui lui avait permis de s'entendre avec Stark. Parce qu'ils croyaient tous les deux que l'avancer technologique serait la sauveuse de l'humanité. Qu'ils avaient foi en Steve Roger et qu'ils trouvaient que le réduire au simple état de mascotte était aussi odieux qu'injuste. Mais, cet homme qui se trouvait face à elle ce soir, ce n'était pas le Johnson d'il y a soixante dix ans. Ce n'était que son épave, son cadavre que l'hydre avait suffisamment rafistolé et manipulé pour en faire une machine de guerre. Ce que cette même hydre à tendance à oublier un peu trop vite, c'est que la nature humaine est imprévisible et immortelle. C'est cette même nature, profondément enfoui en lui, qui la sauvera ce soir.
Cette nature qui l'avait poussé à lui faire comprendre. Sephiroth se tenait devant elle, dépourvu de masque sans lui tourner une seule fois le dos. Coincé entre montrer son visage et l'horreur qu'il y avait dans son dos, le choix était vite fait. Elle n'avait pas compris, pensait-il mais, est-ce que lui avait compris le message qu'elle voulait lui transmettre ? Pendant un instant, la froideur s'était dissipée sur son visage pour montrer le doute. Il doutait, il ne savait pas si c'était une bonne chose qu'il doute justement. Pendant ce moment de pause, les paroles revenaient dans sa tête. Il avait beau fouillé, aucun dialogue venimeux de l'hydre ne pouvait répondre à son interrogation.

Alors, il n'en avait pas dis plus. Il l'avait téléporté avec elle dans un lieu à première vue abandonné avec l'apparition du recensement. Même la pièce demeurait poussiéreuse, aucun agent de surfaces n'était passé ici depuis un petit moment. L'assassin n'avait pas le pas pressé, comme s'il lui laissait le temps de se remettre de ses émotions. C'est pour ça qu'il lui avait dis de retenir sa respiration, pour ne pas se sentir étouffer par le changement soudain de lieu. Difficile à expliquer la manière dont fonctionne la téléportation mais, pour faire court, le corps et la vision à besoin de s'adapter ou de se mettre en pause pour contrecarrer la vitesse de déplacement et la force centrifuge exercée. Mais bon, comme il le répète si bien, il n'était pas médecin et encore moins scientifique. Il ne fait que ressassé ce qu'on lui avait dis. Maintenant qu'il avait trouvé ce qu'il était venu chercher ici, il n'avait plus qu'à attendre. Savoir son verdict et se préparer à celui-ci. Il était mort, c'est ce qu'il cherchait à faire comprendre. Un immense amalgame à laquelle HYDRA avait su tirer profits. Un lettre trop vite envoyé de la part du Major et c'est tout une vie qui s'écroule. Comme quoi, le moindre mot à son importance. Pourtant, elle persistait. Elle maintenait encore qu'il était potentiellement en vie et qu'il devait se battre pour le prouver. De qui parlait-elle ? L'assassin semblait faiblir, tournant sa tête afin de pouvoir planter son regard dans le sien. « Je le … Sais ? »

Une question ou une affirmation ? Aucune idée, lui-même ne savait pas. Pourquoi elle semblait si convaincu par ce qu'elle disait ? Peut-être parce qu'elle a été dans cette même situation. Est-ce que le commanditaire de la mission était au courant ? Ce fantôme qui va et vient sans qu'il n'arrive à mettre un nom sur ce visage. Peut-être … l'avait-il fais exprès, tout simplement ? Qu'il se doutait bien que Sephiroth ne pourrait pas la tuer, quelque soit l'ordre donné et qu'il avait justement jouer cette carte pour sa faveur. Il avait détourné le regard à cette pensée, regardant de nouveau le mur où était exposé le visage d'Howard. « C'est eux qui l'ont tué, je le sais … Non, ils ne l'ont pas tués... C'était justement son souhait de mourir, ils ne lui ont pas accordés. Wanda... Maximoff avait un frère. Qu'est-ce c'est, un frère ? ».
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Ven 26 Mai - 14:11

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Décidément, le passé nous rattrapait toujours. Il est clair que Wanda aurait bien aimé être débarrassée une bonne fois pour toute d’HYDRA. Cependant, il était surtout compliqué de se détacher de leurs griffes. Et, si elle souhaitait aider Zackary Johnson a retrouver ses esprits comme Bucky et elle avaient réussi à le faire – tant mal que bien, alors elle se doutait bien que ça n’allait pas être partie facile, malheureusement pour elle. Et Johnson semblait bien trop ancré dans ce qu’HYDRA lui murmurait à l’oreille, plutôt que d’écouter son esprit, son cœur, son instinct, et peut-être même les souvenirs de sa vie d’antan. « Je le … Sais ? » La confusion du jeune homme était claire. Il était tout aussi perdu que Wanda ne l’avait également été quelques temps plus tôt.

Elle se souvenait ne plus pouvoir faire la part des choses. Elle se souvenait ne plus avoir conscience du temps qui passait. Elle se souvenait ne plus savoir faire la distinction entre la vérité et le mensonge, l’utopie et le cauchemar. Un esprit bien embrouillé, en soit, qui n’a réellement été déverrouillé que lorsque les Avengers pointèrent le bout de leur nez. La nostalgie de cet endroit lui faisait remonter des souvenirs douloureux qu’elle avait préféré laisser derrière elle. La mort de ses parents, la haine qu’elle avait longtemps vouée à Stark, sa volonté de participer au projet que HYDRA lui proposait, des années de tortures aussi psychologiques que physiologiques, son alliance avec Ultron. Et pour finir la mort de son frère.

Pourtant, malgré tous ces mauvais moments de sa vie, elle se tenait encore là, aux côtés d’une autre et sûrement énième arme vivante de cette terrible organisation. Elle se tenait aux côtés de Zackary, espérant lui faire réaliser qu’il y avait d’autres options, d’autres solutions, d’autres issues que celle de se soumettre corps et âme aux aiguilles et divers produits illégaux d’HYDRA. Il fallait, qu’il s’en rende compte. Si Wanda fermait les yeux sur ce qui lui arrivait, elle s’en voudrait inévitablement toute sa vie. Elle se sentait déjà bien coupable d’avoir accepté d’intégrer l’hydre de son propre chef, ce qui entraîna également son frère à faire de même.

Alors, elle n’allait pas laisser d’autres personnes faire la même erreur, bien que Zackary ait été plus longtemps sous leur influence que les jumeaux. Et même si elle n’avait subi qu’un quart de sa souffrance, alors tant pis. Cela lui avait suffi pour comprendre que ce n’était pas bonne chose de rester entre les mains de cette vile organisation clandestine. « C'est eux qui l'ont tué, je le sais … Non, ils ne l'ont pas tués... C'était justement son souhait de mourir, ils ne lui ont pas accordés. Wanda... Maximoff avait un frère. Qu'est-ce que c'est, un frère ? » La jeune femme fronça légèrement les sourcils, plus par surprise envers la question posée que par contrariété.

Qu’est-ce que c’est, un frère ? Pinçant les lèvres aux souvenirs, pour certains heureux pour d’autres douloureux, Wanda releva des yeux déterminés mais ayant également pris une couleur écarlate vers l’assassin. « Qu’est-ce que c’est, un frère ? Pour ma part, c’était une moitié. La seule personne qui devait compter, la seule personne pour laquelle la confiance que tu lui portais ne pouvait pas flancher. C’était également une épaule sur laquelle pleurer, se reposer, et une oreille attentive à tous soucis. C’était une personne que tu faisais passer avant ta propre vie, en étant démesurément sûre que ça soit réciproque. Pour moi, c'était ça un frère. »

Sans reculer, ses yeux fixèrent les siens en silence, laissant quelques secondes afin de lui faire passer le message. Peut-être qu’au fond, ces paroles étaient également destinées à HYDRA sans qu’elle ne le sache réellement. Puis, un battement de paupières la fit relâcher la pression qui maintenait son corps raide comme une baguette, et ses yeux dérivèrent vers le visage de Stark. « Et pour toi, Zackary, qu’est-ce que c’est, un frère ? »

Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Ven 26 Mai - 16:47
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothL'allégorie était joliment placée. Oui, le passé rattrape toujours les fugitifs, les fuyards ou bien les personnes éprouvant énormément de regrets. Sephiroth était ce passé tandis que Wanda était le présent. Deux visions distinctes entre pantins de l'hydre. À une différence près, c'est que le passé n'ait toujours pas réussi à se délivrer de ses chaînes. Il n'avait plus la foi pour, plus de buts, plus d'envie, plus de cœur sur lequel compter pour dicter sa conduite. Quand bien même, il arrivait à se défaire de cette vie de torture et de miséricorde, vers qui se tourner quand ses mains sont imbibées de rouges ? Détruit en surface, il ne manquait que peu pour le finir. L'hydre lui avait donné un toit empoisonné, conservée son corps de l'impact du temps, fait de lui une personne à la fois forte et fragile. Un automate dont il ne fallait pas grand chose pour le mettre à genoux. Il suffisait de taper au bon endroit. Pourtant, les rouages de ce cyborg d'un autre temps semblaient se bloquer, rouiller doucement pour lui laisser le temps de faire ce qu'il avait envie. À savoir, l'écouter. L'assassin était en train d'écouter sa cible. Croyant d'abord à une forme de respect en lui accordant de dire ses dernières volontés, il se rendait compte que petit à petit, ce n'était pas ça. Que savait-il ? Le doute revenait, comme si son esprit avait refoulé pendant quelques instants cette montée étrange de souvenir. Celle des bars de Broadway pleins à craquer avant qu'il ne parte sur le terrain. Pour dire en revoir sans que jamais il ne revienne.
Il était revenu, il était là, non ? Alors pourquoi avait-il dit qu'il savait. Non, il ne savait rien. Il n'était même plus sûr de connaître ce quartier dans lequel il avait grandi. Trop de changement, trop de nouveauté. Trop de choses qu'il ne reconnaît pas. Il avait cette sensation de n'avoir jamais posé les pieds ici. Puis, à cette pensée, sa prothèse s'était mis à s'agiter derrière lui. Comme pour confirmer cette pensée. La volonté d'HYDRA lui soufflait dans l'oreille qu'en effet, il n'était jamais venu ici. Que ce n'était pas son chez-lui. Que le seul endroit possible d'être sa maison, c'était cette cage dorée au QG. Pendant un instant, l'assassin avait faibli, cette douleur dans la nuque, ce coup d'électricité pour lui donner un petit coup de jus de rappel. S'il continuait, il serait réinitialisé.

Défaillant, il se sentait ainsi. L'automate avait l'impression que ses systèmes avaient grillé, qu'il faisait quelque chose qui pourrait lui coûter d'être jeter aux ordures. Il ne voulait pas ça. Mais, malgré tout, derrière cet air stoïque, il voulait en savoir plus. Sous l'effet de ce petit court-circuit, c'est ce qui lui rendait son humanité jusqu'au prochain redémarrage. D'où le fait de ses cernes, de cette allure pâle et macabre. Il ne dormait pas quand il la sentait revenir. Pour pouvoir en profiter jusqu'au bout. Qu'est-ce qu'un frère ? Une question posée avec sincérité et curiosité. Quelques parts, HYDRA savait le point faible de Scarlet Witch. Ils savaient que c'était son frère, mort dorénavant. Sephiroth sentait que sa question n'était pas naturelle. Qu'il ne l'avait pas posé à pleine conscience. Du moins, que ça n'était pas lui qui avait décidé de la poser, mais plutôt l'automate qui voulait toucher le point sensible pour mieux la déstabiliser. Et pourtant, il continuait de l'écouter. Il n'avait pas peur d'elle, il ne savait même pas ce qu'était la peur. Il avait tellement baigné dedans que, tout comme pour la douleur, il n'était plus capable de la ressentir. Il n'avait pas décroché ce regard rouge écarlate, il enregistrait le message. Il l'assimilait pour mieux le répéter, tel était la demande. Tel était-ce qu'il avait compris. Il n'avait pas bougé d'un pouce ni même fait preuve de terreur en voyant cette haine débordante. Elle n'avait pas besoin de parler au passé, il était tout à fait au courant qu'il était mort. Sinon, l'hydre ne l'aurait pas envoyé affronter l'un des deux jumeaux s'ils avaient été ensembles. Surtout contre quelqu'un capable de rivaliser avec sa vitesse de téléportation.

Jusqu'à ce qu'elle lui fasse le mauvais coup de lui retourner à la question. Il était resté un instant figé sur elle, le faisait-elle exprès ? Pourtant, ce n'était pas ce genre d'interrogation qu'il y avait dans ses yeux. Il n'y avait aucune interrogation. Seulement une volonté d'essayer de lui rendre la politesse. On pouvait être un meurtrier et être bien éduqué malgré tout. Le regard cerné de Sephiroth avait fini par décrocher le visage de Wanda, regardant alors à son tour le portrait d'Howard. Qu'est-ce qu'un frère ? Il n'en savait rien. Rien du tout. « Information inconnue. ». Zackary Johnson n'avait jamais eu de frères, il était autrefois fils unique d'un famille modeste. Alors, les liens du sang lui étaient totalement inconnus. Ce qui pourrait justifier cette incapacité de répondre. De manière trop formelle d'ailleurs, ainsi avait-il était programmé. Un frère d'armes, peut-être ? Il se souvenait de ce visage face à lui, de l'attitude de cette personne. Il avait été un peu comme son frère, s'il se référait à la description de la Maximoff du moins. Alors, il pointa du doigt le portrait d'Howard, rajoutant derrière « Lui. Si tu dis vrai alors, c'est lui qui était un frère pour… Lui. ». Troublé, il n'arrivait plus à former une phrase potable. Cette prothèse tirait sur sa nuque tel un cavalier mécontent sur les rênes de sa monture. Il avait mal, signe qu'il allait trop loin, qu'il sortait trop des obligations de son commanditaire. Cette douleur n'était pas comme les autres, elle touchait le plus profond de son être, la fierté et l'arrogance de Zackary Johnson à tel point que la main qui désignait Stark tremblait légèrement. Il ne sentait pas cette douleur, seul son corps réagissait pour lui tirer la sonnette d'alarme. Que s'il continuait, son cerveau allait encore griller à cause de cette chose dans son dos. Il n'était pas là pour ça à la base. Il n'était pas là pour converser avec la cible.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


au service de ses dames.
fondatrice
avatar
COULEUR RP : #336699
DOLLARS : 2516
JUKEBOX : hot stuff - donna summer
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-cinq ans
NOM DE CODE : aucun
PROFESSION : membre des forces de police au statut d'inspecteur, ex-marine
RACE : simple humain
HUMEUR : sur les nerfs
Voir le profil de l'utilisateur https://stickynerdpanda.tumblr.com/
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Lun 29 Mai - 14:19

WHAT WILL WE DO WITH A DRUNKEN WHALER

FT. ZACKARY JOHNSON



SONG HERE.


Lorsque Zackary lui demanda ce qu’était un frère, Wanda avait pensé que cette question ne venait pas directement de lui. Pourtant, elle avait répondu avec tant de conviction, de cette flamme dans son regard, qui traduisait qu’elle viendrait les chercher. Elle s’adressait carrément plus à HYDRA qu’à l’homme lui-même. Parce qu’elle savait que c’était eux, derrière ce pauvre jeune homme. Et même si indirectement, elle leur prouva à quel point elle avait été blessée par les événements, elle leur transmettait également qu’ils ne s’en sortiraient pas. Qu’un jour, elle débarquera à HYDRA. Et qu’elle fera le nécessaire pour démanteler cette organisation jusqu’au dernier. C’était peut-être extrême. Mais c’était surtout nécessaire. Et là, à ce moment-là, elle se fichera pas mal de l’opinion des autres. Du peuple, des Avengers. Au fond, elle ne voulait que le bien. Et HYDRA en était tout le contraire. Quitte à tuer comme elle l’avait déjà fait auparavant, elle débarrassera le monde de cette merde. Peut-être pas aujourd’hui, peut-être pas demain, mais un jour.

Et pourtant, malgré les quelques paroles adressées à HYDRA, Wanda n’épargnait pas l’homme. Il était hors de question, à ses yeux, que les scientifiques et leurs seringues ne contrôlent des hommes. Si la sorcière pouvait lui rappeler qui il était, si elle fouillait au plus profond des entrailles de sa mémoire, peut-être que la prochaine fois, il n’aurait même pas besoin d’elle pour se rappeler. Peut-être même que malgré un lavage de cerveau évident, une chose qui avait pour manie de sortir Wanda de ses gonds, il se souviendra encore. C’était une chose qu’elle espérait, du plus profond de son cœur. Et c’était ainsi que la question lui avait été retournée. Qu’était un frère ? « Information inconnue. » Il était fils unique, et elle le savait parfaitement. Or, le savait-il, lui ? Elle y croyait. Elle voulait qu’il se rappelle, qu’il connaisse les moindres détails de son passé. De ce qu’il y avait bien avant toutes ces années de torture, psychologiques comme physiques. Elle refusait de rester là, à le regarder, et à ne rien faire pour améliorer un tantinet sa condition. Elle espérait apporter ce petit quelque chose qui changerait sa situation, et celle de tous les autres prisonniers comme lui, et comme elle l’avait été autrefois.

Alors qu’il pointait son doigt vers l’image d’Howard Stark, le visage de la jeune femme suivit le mouvement. « Lui. Si tu dis vrai alors, c'est lui qui était un frère pour… Lui. » La confusion se lisait encore dans la voix de Zackary. Lui était un frère pour lui ? Mais lui, qui était-il ? Lui, c’était lui. Il était Zackary Johnson, ou du moins il avait été cet homme. Et les traits de ce dernier se trouvaient face à elle, en ce moment même. Il devait lutter. Lutter contre HYDRA de toutes ses forces. Il le devait. Ce n’était pas terminé, ni pour lui, ni pour les autres. Tout le monde mérite un avenir heureux. S’il était encore sur ses jambes aujourd’hui, c’est parce-que cet avenir l’attendait. Wanda refusait de croire que son destin ne se résumait qu’à être manipulé tel un pantin, non. Il en était hors de question. Et pourtant, elle se doutait bien que bientôt, HYDRA allait se manifester. « Ne m’oublie pas. » Murmura finalement la sorcière. Elle laissa des yeux écarlates croiser les siens, laissant ses pouvoirs faire le reste. Peut-être que grâce à son intervention, il se souviendra plus facilement. Peut-être que grâce à ses dons, il trouvera la force de se lever. Peut-être que grâce à elle, il pourrait s’en sortir. Tout n’était pas perdu, pour lui. Elle le savait. Elle en était la preuve. Il n’allait pas l’oublier, ou peut-être temporairement. Et elle ne l’oubliera pas non plus. Et elle savait qu’ils se recroiseront.




Detective
Revenir en haut Aller en bas


N°0 ★ S E P H I R O T H PROJECT
administratrice
avatar
the ghost of you
COULEUR RP : #F78181
DOLLARS : 2077
JUKEBOX : the ghost of you {my chemical romance} / assassin's creed III {lindsey stirling}
ÂGE DU PERSONNAGE : 96 ans
NOM DE CODE : Sephiroth
PROFESSION : assassin d'HYDRA - barman
RACE : Humain génétiquement modifié - Optimisé !
HUMEUR : perdu, perdu, perdu ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   Lun 29 Mai - 18:25
What will we do with a drunken whalerWanda & SephirothIl ne pouvait pas lui confirmer une telle hypothèse. Car, lui aussi, n'avait aucune idée quant à la provenance de cette question. Peut-être était-ce lui, quelque part, qui voulait savoir ? Il se souvenait de tous. De chacun des visages qui ont souffert par sa faute. Mais, Pietro faisait partie de ceux dont il n'arrivait pas à visualiser. Il était pertinemment au courant pour la condition des jumeaux. Des deux personnes que l'hydre nommait ainsi dans son laboratoire. Une simple dénomination qui avait traversé ses oreilles une fois ou deux. Pas suffisamment pour que cela soit un souvenir clair donc. Les yeux rivés sur ce visage, il entendait sa complainte et sa volonté de se venger. Pendant un instant, il avait eu un doute. Un visage si doux criant d'une colère débordante, cela le rendait terrifiant quelques parts. Si seulement il pouvait avoir peur… C'est cette incapacité à manifester de la peur qui le maintenait droit comme un piqué malgré cette menace plus que clair. Il se chargera de transmettre le message. Quoi que, en vue de la prothèse bionique derrière lui, il se pourrait que le message soit déjà arrivé à son destinataire. Que pouvait-il répondre à ça ? Il ne pouvait plus rien répondre. Il fallait s'arrêter là. Son incapacité lui coûtera une réinitialisation, mais il penche à croire que cela est pour la bonne cause. Il n'était pas quitte d'en entendre parler de cette Wanda Maximoff si c'était réellement ses supérieurs qui avaient demandé son exécution. Chose dont il se permettait de douter. HYDRA n'est pas du genre à faire des prisonniers, oui. Mais, il n'est pas non plus du genre à laisser s'échapper les opportunités. C'est avec une telle capacité que le venin a pu persister.
Le blond avait rebaissé cette main tremblante de lutte. Il n'avait pas mal, mais il sentait que son cœur et sa mécanique avaient été troublés. Elle devenait chancelante, défaillante et cet foudre dans son dos lui picotait tellement qu'il sentait sa tête en pâtir. Pourtant, il luttait. Il voulait rester debout. Il avait bien trop peur de ne jamais se relever pour continuer la lutte. Une lutte perdue d'avance, tous les calculs menaient à un triste résultat. Tout dépend dans quel sens l’interpréter cela dit. Si la mort était le fameux résultat de l'équation alors, il ne le trouvait pas si triste que ça à côté de ce qu'il avait vu.

Howard avait été un frère, qu'aurait-il dit en voyant Zackary Johnson dans cet état ? C'est la question qui traversait l'esprit du cyborg. Ses yeux plantés dans le portrait, peut-être aurait-il bouillonné de colères ou bien, chercher à lui secouer les puces pour le remettre dans le droit chemin. Oui, il se souvient d'un soir. Un vague souvenir d'une personne qui le portait sur son dos. Il n'arrivait plus à marcher, le bourbon de Mister Joakhim étant bien trop délicieux pour se montrer raisonnable. Il les entend avec peu de précisions. Ses reproches avec une pointe de plaisanterie, ce qui les rendait facilement dirigeables. D'où le fait qu'il avait pris attention à ses remarques. Réinitialisation en cours, comme l'ultime rappel à l'ordre. Il présentait encore cette non-réaction dans le regard. Il s'était contenté de remettre son masque hideux sur son visage. L'entrevue était terminée, il fallait rentrer. Où allait-il aller ? Il n'en avait aucune idée. Tout pouvait arriver maintenant sans qu'il ne s'en souvienne par la suite. Dès lors que cette prothèse aura déclenché la pluie de volts, il ne se souviendra de rien. Pas avant un nouveau déclic du moins. Mais, remettre son masque rassurait Johnson quelques parts. Il était là, enfouis à attendre après avoir lutté suffisamment longtemps pour discuter avec elle. Il attendait son renvoi dans l'inconscience. Ce masque morbide et glauque ne faisait pas que préserver son identité. Il lui servait également pour masquer sa douleur. Car cette fois-ci, ce n'était pas une petite coupure à la main ou bien un coup encaissé dans le ventre. Non, cette fois-ci, c'était bien plus profond que ça. Derrière les lunettes intégrées de ce masque, il regardait encore une fois ce regard. Ne m'oublie pas, sa fine audition n'avait pas été sourde à ces quelques mots.

Il allait essayé. Une main loin d'être agressive était venue se déposer dans la chevelure de Scarlet Witch. Il venait tout juste de remarquer que ses dons se reflétaient dans ceux-ci, leurs donnant une couleur rouille très intéressant. « Je t'ai entendu ». Il avait entendu ses mots, sa peine, sa bonté et sa douleur également. Il avait tout entendu jusqu'à ce cri de haine à l'intérieur d'elle. Son message débordé de haines. Sephiroth avait retiré sa main, attrapant de nouveau sa ''cible'' par le bras pour la ramener à son point de départ. Personne ne devait se trouver dans ce musée et, la laisser ici était un risque comme un autre d'être découvert. Il n'avait pas parlé de lui à la troisième personne cette fois-ci. Il avait bien utilisé le ''je''. Pendant quelques secondes, le mécano de Broadway avait répondu avec une sincérité débordante. L'assassin avait disparu, sans doute était-il allé s'isoler pour y étouffer ses cris de douleur.
© Crimson Day



ESTUANS INTERIUS, SEPHIROTH !
dévoré intérieurement par une fureur violent, sephiroth !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda   
Revenir en haut Aller en bas


 
What will we do with a drunken whaler + ft. Wanda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gensou] Juji Arashi
» Bests scène d'actions films asiatiques ( Donnie Yen , Bruce Lee , Jet Lee ext...)
» Saoul pendant le quart ? La "Drunken Sailor Saga".
» Drunken Tai Chi:
» [Wonder Frog Wanda] Grenouille voit la vie en vert

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
language ! :: La Pause Café :: Cimetière :: Anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: